Rue Cases-Nègres à nouveau sur grand écran

l'affiche
l'affiche

Rue Cases-Nègres occupe à nouveau les écrans. Carlotta films ressort le film réalisé en 1983 par Eukhan Palcy, justement présenté comme « un classique universel sur l’enfance, hommage dévoué à la mémoire antillaise ». Le film est sur les écrans de puis le 17 février, après le succès enregistré en 1983 et les récompenses remportées : le Lion d’Argent de la première œuvre ainsi que le prix d’interprétation féminine au Festival de Venise et le César de la meilleure première œuvre en 1984.

1930. Au milieu d’une immense plantation, la rue Cases-Nègres : deux rangées de cases de bois désertées par les adultes partis travailler la canne à sucre. La rue appartient aux enfants et surtout à José, 11 ans, orphelin élevé par sa grand-mère, M’an Tine. Celle-ci n’a qu’un rêve : faire étudier José. Mais pour cela, il faudra quitter la rue Cases Nègres…

photo_rue_case_negres

Premier long-métrage de la réalisatrice martiniquaise Euzhan Palcy, Rue Cases-Nègres est l’adaptation passionnée du grand roman créole de Joseph Zobel. Sous le regard d’un jeune garçon situé à un âge charnière, c’est une page de l’histoire coloniale qui se raconte : celle des coupeurs de canne tout comme celle des békés qui les exploitent. Contre l’omission et l’injustice d’un système aliénant, les souvenirs de José, teintés de nostalgie, amorcent l’apprentissage d’une vie nouvelle s’appuyant sur la transmission des anciens. Soutenue à l’époque par François Truffaut, Euzhan Palcy filme ce récit de cœur avec une justesse naturelle, sans misérabilisme ni édulcoration et en laissant le champ à la réalité nue. Récompensé par de très nombreux prix à travers le monde, Rue Cases-Nègres, en plus d’être un symbole de l’identité collective antillaise, demeure un classique universel.

Rue Cases Nègres (1983, France, 106 min) -Film d’Euzhan PALCY. Avec Garry Cadenat, Darling Lagitimus, Douta Seck, Joël Palcy, Joby Bernabe, Francisco Charles, Marie-Jo Descas, scénario et adaptation d’Euzhan Palcy, d’après le roman La Rue Cases-Nègres de Joseph Zobel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *