Festival International de Jazz de Port-au-Prince, du 19 au 26 janvier 2013

La Fondation Haïti Jazz inaugurera son 7e festival à Port-au-Prince le 19 janvier prochain, une édition qui accueillera de nombreux artistes internationaux.

Festival Jazz de Port-au-Prince
Festival Jazz de Port-au-Prince

Une belle programmation qui réunira plusieurs artistes venus de toute la planète jazz : le saxophoniste américain Branford Marsalis, la voix canadienne Molly Johnson mais aussi les guitaristes camerounais, français et espagnol Richard Bona, Louis Winsberg et Agustin Carbonell. Le Festival international de jazz de Port-au-Prince est aussi le moment idéal pour découvrir ou redécouvrir toute la vitalité du jazz haïtien. Pour 2013, le choix sera varié avec la chanteuse-compositrice Vanessa Jacquemi ou encore Buyu Ambroise, le saxophoniste connu pour son style musical vaudou-jazz. La présence de Sandro Schneebeli de Suisse, Jazz 6 du Brésil, Timo Vollbrecht d’Allemagne, Mike del Ferro des Pays-Bas, le groupe chilien Sagare Trio ou Ilan Bar Lavi y los Sonex du Mexique attestent non seulement de la qualité du programme proposé mais aussi de sa dimension internationale et de ses tendances jazz plurielles. Les artistes présents affichent quant à eux leurs influences respectives selon leur continent : bossa nova, flamenco, salsa, dixieland…

Le John Bern Quintet représentera lui aussi la scène jazz haïtienne. Autre éminent représentant de cette scène : Bélo, le jeune guitariste auteur compositeur qui occupe une place singulière et unique sur la scène musicale avec son ragganga, un style qui combine reggae, jazz, rock, worldbeat et rara (rythmes vaudou traditionnels). Lui qui s’exprime en créole haïtien a reçu en avril 2010 le prix Sacem spécial Caraibes.

Dès le vendredi 18 janvier à 18 h, à Jacmel, Branford Marsalis, Hugues Leroy Jazz Ensemble et Timo Vollbrecht ouvriront les festivités. Mais le festival débutera officiellement le 19 janvier à partir de 18 h, au Parc Historique de la Canne à Sucre de Port-au-Prince avec Branford Marsalis, Molly Johnson et Vanessa Jacquemin. Un plateau très diversifié où le public pourra goûter le jazz empreint de pop, rock et folk de Vanessa Jacquemin, dont le parcours musical a commencé à New York, pour passer ensuite par le Brésil puis explorer la scène jazz parisienne. Dans la rubrique voix de cette 7e édition, on retiendra aussi celle attendue de Mélanie Charles, l’Américano-haïtienne native de Brooklyn qui s’est fait agréablement remarquer en s’illustrant aux côtés de nombreux artistes et notamment avec des musiciens haïtiens comme Bethova Obas ou encore Buyu Ambroise, avec qui on a pu l’entendre sur l’album Jazzpora.

Avec le Parc Historique, le Karibe Hotel, l’Institut Français d’Haïti et la scène Barbancourt du Fokal* accueilleront plus de 10 concerts ou spectacle comme celui du 21 janvier Images et mots, « spectacle fusion teinté d’un réalisme contemporain » dans lequel on retrouve des artistes haïtiens et belges.

Le Garden Studio, le Quartier Latin, le Yanvalou café accueilleront régulièrement les ateliers et after hours, ces derniers étant de savoureux moments ouverts à tous les artistes pour des jam-sessions que le public devrait pouvoir apprécier dans des lieux conviviaux. Ils s’y retrouveront autour de jeunes artistes haïtiens comme Tamara Suffren et son jazz créole, comme Michou et ses influences qui vont du rock à la musique traditionnelle haïtienne, comme la formation Tonik Jazz et sa musique teintée de funky et de rythmes traditionnels, comme le blues chanté… en créole de Life ou enfin le jazz contemporain du trio Alfò Jazz et de Hans Peters.

C’est donc parti pour une huitaine de jazz à Port-au-Prince, une manifestation internationale qui rythmera plusieurs lieux emblématiques de la capitale haïtienne et fera entendre de nombreux jeunes artistes locaux.

* Fondasyon konesans ak libète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *