« Les îles sentinelles » aux Caraïbes

Ce lundi 9 février à 14 h 20, Ushuaïa TV diffuse, dans le cadre de la série « Les îles sentinelles », un épisode consacré aux Caraïbes

Gédéon Programmes et Ushaïa TV, avec la participation de Nausicaa (le centre national de la mer de Boulogne-sur-Mer) et de l’aquarium Mare Nostrum de Montpellier, se sont unis pour coproduire « Les îles sentinelles », une série de trois documentaires de 52 minutes tournés au Vanuatu (Océan Pacifique), aux Seychelles (Océan Indien) et sur les îles du Vent (Mer des Caraïbes). Ces trois films réalisés par Dominique Lecuivre et Noélie Pansiot partent à la rencontre d’habitants, de chercheurs, de membres d’association ou de responsables politiques qui se mobilisent pour protéger leurs terres et assurer leur avenir. Ils prouvent au quotidien que les insulaires ne sont pas des victimes impuissantes qui subissent sans rien dire les conséquences du dérèglement climatique, de la dégradation des écosystèmes et de la surexploitation des ressources. Ces petits bouts de terre aux paysages paradisiaques sont en réalité les premiers témoins des dangers qui pèsent sur la planète et ils se situent aux avant-postes des grandes mutations à venir.

Le niveau de l’eau, les tremblements de terre, les tsunamis, l’érosion des côtes, la surexploitation des ressources naturelles et la pollution : les habitants des îles sont les premiers témoins de leurs dégâts sur la planète. À la fois gardiens et usagers de ces territoires, ils sont proches des océans et peuvent observer aisément les changements climatiques, sociaux et économiques. Ils nous alertent ainsi sur les conséquences de ces changements avant que ceux-ci ne s’étendent à l’ensemble de la planète. Aujourd’hui, les habitants des îles sont devenus de véritables pionniers qui proposent des solutions nouvelles et parfois inattendues. Protection de la biodiversité, nouvelles ressources d’énergie, pratiques durables de la pêche et de l’agriculture, écotourisme, surveillance des catastrophes naturelles, lutte contre les espèces invasives : la série fait découvrir les multiples initiatives mises en œuvre avec succès sur ces trois archipels.

Les îles du Vent, sur lesquelles se focalise ce troisième épisode de la série, sont considérées par l’ONU comme une zone prioritaire en raison de leur biodiversité exceptionnelle. Pourtant, dans la région des Caraïbes, la préservation de nombreuses espèces est toutefois menacée par des pratiques agricoles contestables. La pêche, les produits agricoles et le tourisme sont des vecteurs de développement. Les îles des Caraïbes sont aussi souvent frappées par des phénomènes climatiques exceptionnels. Comment limiter les effets néfastes de ces cataclysmes, voire comment transformer ces contraintes en facteurs de développement ? L’organisation Caribbean Catastroph Risk Insurance Facility (CCRIF) apporte une assurance aux gouvernements locaux de la région en proposant prévention, alertes et indemnisations. Quant à l’entreprise américaine Qualibou Energy Inc, elle entend se lancer dans la production géothermique qui pourrait à terme permettre l’indépendance énergétique de l’île.

Rediffusion dans la nuit du 9 au 10 février à 0 h 12.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *