« Bèlè, tambour vivant » jeudi 8 avril 2010 sur France Ô à 20 h 30

Dans le cadre de son magazine de société Archipels, France Ô diffusera le jeudi 8 avril à 20 h 30 Bèlè, tambour vivant. Réalisé en 2008 par Barbara Jean-Élie, ce documentaire de 52 minutes conte et illustre en partie la belle histoire du « tambou bèlè » en Martinique.

La réalisatrice rend perceptible la force de cet élément du patrimoine musical et artistique. Le documentaire s’appuie sur les interventions des artistes et les yeux de Stella pour exposer au regard du plus grand nombre un instrument incontournable de la culture martiniquaise.

Lors d’un entretien accordé à Afrik.com, Barbara Jean-Élie apportait des éclaircissements sur les motivations qui ont été les siennes à travers cette réalisation, déjà remarquée en 2008 lors du festival Vibrations Caraïbes : « j’ai voulu montrer de belles images, faire de beaux plans. Il y a par exemple une scène de Damier qu’on a tournée dans un cadre fabuleux, au Diamant, sur le Mémorial Cap 110 : quinze statues de plus de deux mètres de haut, réalisées par Laurent Valère, regardant vers la Guinée. Le film a été tourné en HD et en 5.1, le dernier cri de l’image et du son. Au6delà de ces questions esthétiques et techniques, j’ai voulu faire les spectateurs français et étrangers découvrir une musique que, pour la plupart, ils ne connaissent pas. Le Gwoka guadeloupéen s’est imposé dans la diaspora, en France, pas le Bèlè. Or la diffusion, la notoriété d’une musique passent par là… Dans Bèlè, tambour vivant, il ne s’agit pas de retracer l’histoire du Bèlè, ni de faire un annuaire des grands noms du Bèlè. Je ne voulais pas non plus qu’il y ait de grands discours de spécialistes ».

Bèlè, tambour vivant de Barbara Jean-Élie,  sur France Ô, jeudi 8 avril à 20 h 30.
Autres diffusions :
– sur France Ô, le vendredi 9 avril à 15 h 15 et samedi 10 à 15 h
– sur Télé Martinique, le samedi 10 avril à 11 h
– sur Tempo Guadeloupe, le samedi 10 avril à 22 h 5
– sur Télé Guadeloupe, le dimanche 11 avril à 10 h 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *