Brigade nature – Danger sur les Nouragues et les Garimpeiros de l’Approuague sur Ushuaïa TV

Brigade nature – Danger sur les Nouragues sur Ushuaïa TV jeudi 23 Septembre à 15 h 15
Sébastien et Alain, les chefs de l’unité spéciale Nature de l’ONF, alertés par leurs récentes découvertes de sites d’orpaillage clandestin aux Nouragues*, entament leur premier plan de vol au-dessus de la plus grande réserve naturelle de France. C’est aussi dans ce lieu d’une richesse naturelle très importante que les scientifiques du CNRS ont établi une base de recherches sur la biodiversité de la magnifique forêt primaire qui les entoure. Le bilan dressé par les deux institutions est alarmant tant il est vrai que l’impact des activités humaines sur la nature s’avère catastrophique et néfaste.

Les Garimpeiros de l’Approuague sur Ushuaïa TV vendredi 24 septembre à 15 h 10
Après avoir localisé en hélicoptère une exploitation aurifère illégale, Sébastien, agent de l’Office national des forêts en Guyane, poursuit ses investigations sur le terrain. Ne relâchant pas ses efforts malgré l’éprouvant climat humide, il effectue une découverte réellement inattendue, au cœur de la réserve des Nouragues. De leur côté, les gendarmes qui patrouillent dans le secteur sont amenés à poursuivre leur traque au-delà des rives du fleuve. Le terrain rendu inextricable par la végétation de la jungle rend leur avancée extrêmement complexe et pénible mais les orpailleurs savent jouer de cette difficulté.

Rediffusions de Danger sur les Nouragues
dimanche 26 septembre, 11 h 05
mardi 28 septembre, 15 h 15
mercredi 6 octobre, 11 h 25

Rediffusions de Garimpeiros de l’Approuague
Samedi 25 septembre, 10 h 45
Mardi 5 octobre, 11 h 45

*La réserve naturelle des Nouragues est l’une des six réserves naturelles créées (sur 1000 km²) de forêt tropicale humide (primaire) par l’État en Guyane. Nourague est le nom d’une ethnie disparue de cette région au 18 e siècle (les indiens Nouragues, dont les derniers membres seraient à cette époque partis vers la région de Camopi). Le CNRS et le Muséum national d’histoire naturelle de Paris y ont, en 1986, installé un site provisoire qui est finalement devenu permanent dit « station des Nouragues » pour accueillir sur le terrain des chercheurs et thésards venant de métropole ou d’autres pays que la France, voire quelques amateurs de tourisme scientifique ou naturaliste. [Source : Wikipedia]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *