Empreintes : Maryse Condé, une voix singulière, sur France 5 le vendredi 2 décembre 2011 à 21 h 30

Maryse Condé, dans Empreintes sur France 5 © Bruno Barbey
Maryse Condé, dans Empreintes sur France 5 © Bruno Barbey

Le magazine Empreintes de France 5 reviendra le vendredi 2 décembre 2011 sur le parcours et la personnalité de l’écrivain Maryse Condé. Un portait de la dame à qui l’on doit Ségou, Moi, Tituba sorcière sorcière noire de Salem ou, plus récemment, En attendant la montée des eaux, et qui tient une place prépondérante dans la littérature française et caribéenne. Un film inédit de Jérôme Sesquin co-écrit par Françoise Vergès et présenté par Annick Cojean.

Avec ce magazine, France 5 consacre près d’une heure à une figure du monde de la littérature, traduite en anglais, espagnol, allemand, italien ou japonais, dont la carrière riche de nombreux prix littéraire l’a également conduite à enseigner en Guinée, à Paris ou encore à la Columbia University où elle a aussi présidé le Centre d’études françaises et francophones. Une carrière universitaire bien remplie qui s’achève en 2004 mais qui ne la laisse pas inactive avec cinq romans publiés depuis. Le film co-écrit par Françoise Vergès, qui a remplacé Maryse Condé à la tête du CPME (aujourd’hui CMPHE), permet également de revenir sur un itinéraire unique en son genre pour cette Guadeloupéenne qui occupe une place majeure dans la littérature contemporaine et qui, en 1993, fut la première femme lauréate du prix Puterbaugh (décerné aux États-Unis à un écrivain de langue française), pour l’ensemble de son œuvre. Une femme, un écrivain qui, entre autres, réussit à éclairer de son regard de romancière la complexité de l’identité afro-caribéenne et qui est considérée par beaucoup comme un auteur majeur de notre époque.

Empreintes, Maryse Condé, une voix singulière
Maryse Condé est une des grandes voix de la littérature en langue française. Célébrée aux États-Unis où elle a enseigné 20 ans dans les plus grandes universités, elle réside désormais à New York. Mais Maryse Condé n’est pas qu’écrivain.

Toute sa vie, elle a participé aux luttes contre le racisme et la xénophobie comme au combat pour la reconnaissance des mémoires de l’esclavage, des cultures et des littératures créoles. Citoyenne du monde, elle refuse toute assignation identitaire. Son itinéraire permet de balayer un demi-siècle d’histoire post-coloniale française de la Guadeloupe des années 40, au Paris Noir des années 50, de l’Afrique des indépendances des années 60 à l’Amérique d’Obama du vingt-et-unième siècle.

Partout, elle a fait entendre sa voix singulière, celle d’une femme noire et écrivain qui s’est arrachée au conformisme, au repli insulaire et à la racine unique.
Un film émouvant dans lequel on découvre aussi une Maryse Condé pleine d’humour et attachante.

Avec la participation de Christiane Taubira, Érik Orsenna et Raoul Peck.

Diffusions
Empreintes, Maryse Condé, une voix singulière, sur France 5
Vendredi 2 décembre 2011, 21 h 30
Dimanche 4 décembre 2011, 8 h 05
Mardi 6 décembre, 23 h 29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *