France Ô à l’heure jamaïcaine le dimanche 5 août

Spéciale Jamaïque sur France Ô
Spéciale Jamaïque sur France Ô

France Ô célébrera, à travers une soirée télé spéciale Jamaïque, le 50e anniversaire de l’indépendance de l’île de la Caraïbe.

Pour l’occasion, la chaîne invite sur son écran trois icônes jamaïcaines : Usain Bolt, Bob Marley et Jimmy Cliff. La soirée jamaïcaine commencera avec un documentaire consacré au sprinter que tout le monde attend sur la ligne de départ du 100 mètres pour les JO de Londres mais qui fera une escale sur France Ô, dimanche 5 août dès 20 h 35 (le 26 juillet sur France 2). Usain Bolt, l’homme le plus rapide du monde, dont on va pouvoir suivre le parcours durant un documentaire de 90 minutes réalisé par Gaël Leiblang.

On entre dans la vie d’Usain Bolt à partir de ce jour d’août 2011 où, aux championnats du monde, il surprend tous les spectateurs avec un faux départ qui prive le monde d’une course très attendue. Puis le documentaire nous guide à travers ceux qui jouent ou ont joué un rôle dans la vie d’Usain Bolt l’athlète depuis l’adolescence : ses parents qui l’ont incité à choisir l’athlétisme, ses amis, Glen Mills son entraîneur vite devenu son mentor. Un portrait de l’athlète version intime, que l’on découvre durant les mois qui précèdent les JO de Londres où il tentera de marquer encore plus l’histoire et conserver sa médaille d’or sur 100 m. Le réalisateur suit de près l’athlète : l’occasion pour les téléspectateurs d’approcher Usain Bolt, de découvrir son environnement personnel et sportif dans son pays.

Usain Bolt, l’homme le plus rapide du monde, passe sur France Ô
De son faux départ « inexpliqué » lors des Championnats du monde 2011 en Corée du Sud aux pistes de Kingston où il enchaîne les sprints sous les « ordres » de Glen Mills, son coach depuis 2004, la caméra de Gaël Leiblang ne cesse de capter des instants inédits : le souffle du champion est court, le visage est grimaçant. Torse nu, le corps affuté, il a le regard fixe, concentré vers un défi insensé : remporter à nouveau trois médailles d’or lors des Jeux olympiques de Londres. Ce film est une véritable immersion au cœur de la Jamaïque et des racines de l’homme le plus rapide du monde pour mieux cerner les étapes qui jalonnent son incroyable parcours. Ses premières courses et son premier titre à 15 ans, ses entraînements, ses séances de musculation, sa ténacité, ce film nous présente tous les contours de ce champion hors norme qui possède une morphologie rare pour un sprinteur : des jambes immenses lui permettant de déployer une foulée de 2,70 m. Au-delà de l’athlète, le documentaire nous dévoile, à travers une plongée dans sa vie quotidienne, toutes les facettes de l’homme ; un jeune homme de 25 ans, attaché à sa famille, qui partage sa vie entre ses copains, la musique, les fringues, sa console de jeux.

Bob Marley et Jimmy Cliff pour une Reggae night sur France Ô
Après Usain Bolt, c’est Jimmy Cliff qui prendra le relais. Au festival Mawazine 2012, il était présent pour la 11e édition d’un événement musical qui attire le public à Rabat, au Maroc. Une heure et demie en compagnie de cette figure de la musique Jamaïcaine, âgée aujourd’hui de 64 ans et qui cet été sera en tournée et passera en France, au Royaume-Uni, au Canada.

L’autre acteur majeur de cette soirée sera l’incontournable Bob Marley, dans Bob Marley : Catch a Fire, film de Jeremy Marre. Dans ce documentaire datant de 2003, on voit les principaux collaborateurs de Bob Marley sur « Catch A Fire » (1er album des Wailers). Ils racontent l’enregistrement de l’un des albums de reggae les plus populaires au monde. Avec de rares entrevues d’archives avec Bunny Wailer, Peter Tosh et Bob Marley lui-même, et des vidéos des sessions d’enregistrement en Jamaïque.

Dimanche 5 août 2012, sur France Ô
20 h 35 : Usain Bolt, l’homme le plus rapide du monde
22 h 10 : Jimmy Cliff : Mawazine 2012
23 h 40 : Bob Marley : Catch a fire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *