« Haïti : année 0 » dans le magazine Le Monde en Marche, mardi 26 octobre 2010 sur France 5

Le Monde en Marche, c’est le nouveau magazine d’actualité de France 5, diffusé mardi 26 octobre à partir de 20 h 40 : 90 minutes consacrées à l’actualité internationale analysée par Hervé Chabalier. Pour ce premier numéro, l’attention sera portée sur Haïti avec le documentaire « Haïti : année 0 ».

Pendant 90 minutes, Hervé Chabalier livre son regard sur l’actualité internationale. Pour mieux en saisir les réalités géopolitiques et humaines, le journaliste et ses équipes invitent le téléspectateur sur le terrain. L’occasion est offerte de prendre le temps de décrypter et de comprendre ce monde en marche, d’aborder autrement la politique étrangère à la télévision. Structurée autour d’un documentaire de 52 minutes, de multiples rubriques et de reportages, l’émission propose un nouvel éclairage sur les événements et temps forts de l’actualité du monde.

« Haïti : année 0 ».
Documentaire de 52minutes réalisé par Alexis Marant, Fabrice Babin et Stéphane Villeneuve et produit par Capa, avec la participation de France Télévisions. Catastrophes humanitaires, ouragans militaires et politiques, désastres économiques… depuis plus de deux siècles, l’histoire d’Haïti ne semble être qu’une succession de douleurs. Ne manquait plus qu’un séisme dévastateur ; il est arrivé le 12 janvier 2010… Qu’est devenu le pays neuf mois après la catastrophe ? A quelques semaines des élections présidentielles, comment la société haïtienne se relèvera-t-elle de ce traumatisme ? Ce documentaire propose de partir à la rencontre d’un peuple, « survivant de l’Histoire ».

A propos de cette première portant sur Haïti…
Le Monde en Marche devrait s’inscrire dans une style de magazine instructif et explicatif, comme pour ce premier numéro où l’ambition d’Hervé Chabalier est d’éclairer au mieux le téléspectateur sur la situation en Haïti et ses origines. Jean-Marie Théodat et Laënnec Hurbon, respectivement géographe et sociologue, apporteront leurs éclairages d’experts. La parole sera également donnée aux Haïtiens, à des ONG, à Mirlande Manigat, candidate RDNP à la présidentielle (Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes d’Haïti). Peut-être une solution pour aller plus loin que des débats télévisés habituels plutôt réducteurs. Ce choix, le producteur l’explique à Ariane Dadier sur le site de France 5 : « (…) dans « Haïti, année 0 », je vais rencontrer des intellectuels, mais aussi des gens de la diaspora, des responsables des Nations-Unies… Ils vont me donner toute la dimension de ce que l’on voit. Au-delà du tremblement de terre et de ses conséquences, ce qui m’intéresse, c’est de mettre en exergue les problèmes structurels de Haïti. Nous ferons une sorte de radioscopie. Le pays a-t-il une chance de s’en sortir ? Va-t-il y avoir une refondation, une reconstruction ? L’aide internationale a-t-elle déjà eu des répercussions sur le terrain ? Est-elle bien répartie ? Tout le système haïtien doit être repensé. Même si la misère est latente, la population reste extrêmement digne. Aussi, on va tenter de montrer en quoi la culture haïtienne et, notamment, la religion sont des piliers essentiels de ce pays. Malgré toutes les catastrophes, les Haïtiens trouvent la force et le courage de continuer à se battre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *