La Martinique dans un inédit de « Échappées belles » sur France 5

Samedi 4 janvier 2014, le magazine Échappées belles entre dans sa huitième saison et s’offre une halte martiniquaise. De Fort-de-France à Sainte-Anne en passant par Sainte-Luce, les trois guides de France 5 font découvrir une nouvelle part de Martinique. Nature, histoire et tradition sont au programme de cet inédit. Une séance de rattrapage sera possible le dimanche 12 janvier à 10 h 25 avec la rediffusion.

Cinq reportages seront diffusés dans le cadre de cet épisode inédit :

  • Les Martiniquais regardent vers la mer ;
  • La nature martiniquaise, source de vie ;
  • Les combats de coqs ;
  • La Toussaint, un jour de fête : Martinique, source d’inspiration pour ses habitants ;
  • Le tambour, l’âme martiniquaise.

Après avoir survolé l’île en biplace, Raphaël découvre Fort-de-France et son front de mer, récemment réhabilité. La visite de la Martinique se poursuit par la découverte du bourg de Rivière-Pilote, haut lieu de résistance contre l’esclavage, ainsi que celles de deux sites protégés, le rocher du Diamant (spot de plongée) et la presqu’île de la Caravelle, réputée pour sa mangrove.

Direction le Lamentin, pour une immersion dans l’hippodrome de Carrère où propriétaires, entraîneurs, lads… venus de France métropolitaine ou d’îles voisines sont tous présents pour la préparation des chevaux avant le premier prix de la saison.

Le voyage se poursuit dans le bourg de Rivière-Pilote, petite bourgade populaire connue pour avoir été un haut lieu de la résistance à l’esclavage. C’est jour de marché sur la place on y trouve toutes les saveurs locales. Avec Prisca il se rend dans les hauteurs de Rivière-Pilote pour visiter la plus importante distillerie La Mauny et la Cabane à Rhum pour une démonstration de cuisine antillaise. Là, Raphaël et Prisca s’attèlent à la préparation du déjeuner.

Direction deux sites protégés, le rocher du Diamant, l’un des meilleurs spots de plongée de l’île pour de belles plongées à la découverte des tortues marines, et la presqu’île de la Caravelle. Ici, les paysages diffèrent radicalement de ceux du sud de l’île. On se croirait au Finistère ! Lors d’une randonnée à la découverte de la réserve naturelle protégée, Raphaël s’arrête à la baie du trésor, qui doit sa légende aux épaves des galions qui n’auraient pas résisté aux barrières de corail, à Trinité, sur les lieux mystérieux très connus des Martiniquais où l’on pratiquait la sorcellerie antillaise.

Puis visite de la commune de Gros Morne qui se différencie par sa nature luxuriante et son économie tournée essentiellement vers l’agriculture, pour finir son périple Raphaël participe à une soirée de damyé, un spectacle dansant et chantant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *