Le carnaval de Santiago, mardi 4 mars 2014 sur France Ô

Le carnaval sera la vedette de la soirée du 4 mars 2014 sur France Ô à partir de 20 h 45. Parmi les rendez-vous du mardi gras celui de 22 h 30 : Somos Cuba, le carnaval de Santiago, un documentaire diffusé pour la première fois à la télé.

Le rythme est tout de suite imposé : outre les percussions, les premières images de Luis Alberto Bertran (Luisito), un des protagonistes du groupe suivi caméra à l’épaule, donnent aussi le ton. Nous sommes à Santiago de Cuba, quelques jours avant le défilé d’un carnaval qui se déroule en juillet. Et pour se mettre directement dans le bain aux côtés des membres d’une institution la « Conga de Los Hoyos » (conga : groupe de musique traditionnelle cubaine). Quoi de mieux pour s’imprégner de cette tradision qu’une formation qui affiche plus de 100 années d’existence au compteur. Il faudra entre autres suivre Luisito du bario Los Hoyos qui vit et avance au rythme de la conga. Une musique à laquelle sont attachés les santiagueros et que ceux qui la connaissent appellent aussi le piano, « parce que le piano est un instrument composé de touches, dont chacune a une sonorité différente… à Los Hoyos les instruments parlent« . Luisito, puis Felix Bandera Bles, mais aussi Lazaro et d’autres habitants de Los Hoyos nous font entrer dans les coulisses de ce carnaval unique en son genre. Une vue de l’intérieur à travers la découverte de l’une des « comparsas » les plus attendues chaque année : « la matrice« , affirme même sans hésitation Luisito.

Au fil du film, les intervenants dressent le portrait historique, social et culturel de leur comparsa et de leur conga. Parmi les nombreuses références, il est par exemple question de 1953, jour de l’attaque de la caserne de Moncada un jour de carnaval, des relations solidaires entre habitants du bario et des premiers pas des musiciens dans la conga de leur quartier respectif, avec leur attachement à la culture (dont il est sans cesse question). Avant le jour J, c’est « l’Invasion » spécifique de Los Hoyos, au cours de laquelle sont attendus 30 000 participants qui répondront à l’appel des conga. Tout un parcours qui mène au premier jour du carnaval, le « carnaval de la victoire » qui annonce traditions, couleurs et bien sûr conga… La tension monte chez tous les protagonistes d’un événement populaire qui s’étend au-delà du carnaval et célèbre surtout la ville de Santiago.

Ce nouveau film de David Rybojad est fait de témoignages et d’images qui présentent le carnaval sous sa forme la plus réaliste, avec des protagonistes qui sont acteurs de l’événement et gardiens (presque militant) de la vie culturelle de leurs quartiers et mettent en avant leur envie de veiller sur l’histoire de leur pays à travers le carnaval.

Somos Cuba, le carnaval de Santiago
Le carnaval de Santiago, chevillé au corps caribéen de la ville, fait toujours vibrer les murs des superbes demeures coloniales délabrées. Les congas, formations de musique traditionnelle, sont les chevilles ouvrières de ce grand moment festif populaire. Los Hoyos, la plus ancienne et la plus applaudie de la ville, a ouvert ses coulisses au réalisateur, qui a pu filmer les préparatifs des membres de cette conga, puis les a accompagnés tout au long du fastueux carnaval de Santiago. Trompette et tambours donnent le rythme tandis que, sous la direction du chorégraphe, les corps se déhanchent, les costumes scintillent et les esprits s’échauffent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *