Les 24 heures de l’outre-mer, c’est sur France Ô le samedi 26 novembre à partir de 12 h 30

L’année des outre-mer a entraîné son lot de rendez-vous. Le 26 novembre prochain, celui que fixe France Ô à ses téléspectateurs va durer pas moins de 24 heures. Pour ce rallye en terres ultramarines, la chaîne va dérouler fictions, musiques, émissions spéciales, débats et autres documentaires historiques…

Samedi 26 novembre, France Ô fera le tour du monde des territoires ultramarins, du Pacifique à l’Atlantique en passant par l’Océan Indien. Sébastien Folin a été choisi pour guider le téléspectateur à travers cette longue virée qui comprendra notamment des escales musicales comme dans Chacun son outre-mer, où les membres de l’équipage Daniel Picouly et Mareva Galanter inviteront les invités à partager leur outre-mer. Pour continuer en musique, le public intéressé pourra embarquer pour La nuit d’outre-mer et revivre la nuit qui avait récemment agité le Palais omnisports de Paris-Bercy.

Une histoire de l’Outre-mer (1, 2 et 3), samedi 26 novembre à partir 12 h 35

Pour mieux connaître les outre-mers et leurs histoires respectives, plusieurs rendez-vous sont prévus, dont la série en trois volets de Christiane Succab-Goldman, Une histoire de l’outre-mer (L’héritage colonial, Les turbulences de la décolonisation, L’ère de la mondialisation). Pendant près de 3 heures, la réalisatrice raconte les histoires des outre-mers en revenant sur leurs liens intimes avec la France hexagonale, sur la traite négrière, la colonisation, les conflits qui rythment cette même histoire commune. 2011, a aussi été l’occasion de mettre en exergue les pages d’histoire ou du patrimoine de la Martinique et de la Guadeloupe à travers plusieurs manifestations sur lesquelles l’émission Toutes les France tentera de revenir, là encore avec un rendez-vous spécial. La chaîne annonce qu’ « Ahmed El Keiy concocte un Toutes les France dédié aux moments forts qui ont marqué l’Année des outre-mer (Aimé Césaire au Panthéon, le Carnaval Tropical de Paris, les Jeux du Pacifique…), en compagnie d’hommes et de femmes politiques, dont Daniel Maximin, commissaire 2011 pour l’Année des outre-mer ».

La maison, le jardin et la cuisine constitueront d’autres cadres où partager ces heures en outre-mer et l’occasion de retrouver Babette aux commandes d’une émission spéciale qui débutera dès 11 h 15, excursion gastronomique et un menu complet qui conviera à votre table les goûts et saveurs des trois océans.

Chacun son outre-mer, 20 h 35
À travers différents thèmes, le magazine offre l’occasion de passer en revue les atouts et les ressources de plusieurs de ces quatorze territoires en mettant en avant leur capital en matière de littérature, de production cinématographique, de mode ou encore la diversité en matière d’arts urbains. Bob Sinclar, Titouan Lamazou, Soprano, Kassav’, Pascal Légitimus, André Manoukian, Jamel Debbouze, etc. comptent au nombre des invités prévus.

Au Cabaret sauvage, Daniel Picouly et Mareva Galanter embarquent une ribambelle d’invités. Musiciens, humoristes, politiques, écrivains et autres passagers d’un soir sont réunis pour partager «leur» outre-mer, celui où ils ont grandi comme celui qu’ils ont fantasmé. Emaillée de « lives » musicaux, l’émission s’attarde aussi sur les temps forts qui ont marqué l’«Année des Outre-mer». Cap, ensuite, sur le patrimoine et l’actualité bouillonnante des territoires ultramarins, une manoeuvre délicate pour les présentateurs, qui prennent soin d’éviter les deux écueils que sont l’institutionnel et le folklorique. Au sommaire : Le goût de l’océan, Écris-moi l’Outre-mer, La rue est à nous, Les îles font leur cinéma et Beautés marines…

La nuit d’outre-mer, 22 h 35
La nuit d’outre-mer était l’un des événements de cette année des outre-mer. Elle a non seulement vu le public se balancer aux rythmes des plus connus des représentants de la musique caraïbéenne ou réunionnaise, mais également céder aux rythmes fournis par la jeune génération. Cette nuit du 8 octobre a en effet vu les prestations de la nouvelle scène zouk ou dancehall avec des artistes comme Real Limit, Släi, Fanny J, Kalash et Saël de la Martinique ou le Réunionnais Kaf Malbar. Autre grand moment à revivre pour ceux qui étaient à Bercy ou à vivre pour les autres : le passage sur scène d’Admiral T qui a suscité l’effervescence.

Pour cette occasion, pas moins de 17 000 spectateurs étaient réunis afin d’acclamer une quinzaine parmi les plus grands artistes issus des territoires ultramarins. À l’affiche : Francky Vincent, Eric Virgal, Jeff Joseph, le groupe martiniquais Kwak, les Haïtiens de T-Vice, le comique antillais Pawol pou ri, l’explosif Admiral T et beaucoup d’autres. Toutes les couleurs musicales et les rythmes des départements d’outre-mer étaient représentés, du zouk au compas en passant par le reggae et le dancehall.

Autres rendez-vous à ne pas manquer
8 h 30 – L’art de vivre en outre-mer, dans Côté Jardin : Guadeloupe
11 h 10 – L’art de vivre en outre-mer, avec Les P’tits plats de Babette
12 h 05 – L’art de vivre en outre-mer, Riding Zone présenté par Tiga
13 h – Retour aux sources – La Guyane de Malia Metella

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *