Soirée spéciale abolition de l’esclavage – Toussaint Louverture, jeudi 10 mai 2012 sur France Ô

Toussaint Louverture © Laurent Denis
Toussaint Louverture © Laurent Denis

La soirée spéciale abolition de l’esclavage programmée le jeudi 10 mai 2012 à partir de 20 h 35 sur France Ô sera marquée par la rediffusion du film en deux parties de Philippe Niang consacré à Toussaint Louverture.

Ce film, plébiscité lors du vingtième Pan African Film Festival (du 9 au 20 février 2012) avec une pas moins de trois récompenses dont le prix du meilleur acteur décerné à Jimmy Jean-Louis qui tient le rôle de Toussaint Louverture, avait également retenu l’attention en France lors d’une première diffusion sur France 2 en février dernier. Pour l’acteur haïtien, ce rôle revêt un caractère important : « Il a bercé toute mon enfance à Haïti : à l’école, on apprend l’histoire, et évidemment celle de Toussaint qui a emmené son peuple vers la liberté. Pour la grande majorité du peuple noir et pour moi, c’est un héros. Toussaint est extrêmement important non seulement à Haïti, mais aussi dans le monde, parce qu’il a donné naissance à la première république noire » (propos recueillis par Mona Guerre).

Quelques semaines après sa première programmation télé, le succès a été incontestable pour le film qui a fait l’objet de plusieurs diffusions lors du festival de Los Angeles et qui a attiré 200 000 personnes sur une douzaine de jours. Le film fera également l’objet d’une lecture critique ce lundi 16 avril 2012 lors d’une rencontre avec l’historienne Laurence Gauthier prévue à la Maison de l’Amérique latine, à Paris.

Toussaint Louverture, de Philippe Niang
À la veille de la Révolution de 1789, Toussaint Louverture prépare Saint-Domingue à se libérer de ses chaînes, imposées par la colonisation française. Fort de caractère, pétri de convictions démocratiques, et empreint alors des valeurs et bienfaits tout neufs de la République naissante, il s’allie à la France après avoir combattu aux côtés des Espagnols, des Anglais et avoir refusé l’Alliance avec les États d’Amérique.

Après la trahison du Consul Bonaparte, devenu alors Napoléon en 1804, Saint-Domingue prend le nom de Haïti, car Toussaint, au prix de sa vie, aura fait de son pays le premier État nègre indépendant d’où l’esclavage est enfin banni.

De sa prison du Fort de Joux, il sera celui-là même qui analyse avec recul et sagesse ses comportements devant chaque situation. Rien de simple pour cet homme qui aura dû prendre et assumer seul des décisions parfois difficiles dans un contexte historique et politique ambigu…

Diffusion
Jeudi 10 mai 2012, 20 h 35
Spéciale 10 mai – Toussaint Louverture

Épisodes 1 et 2/2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *