Tété ou Dédé ? Les deux en Jamaique sur France 5 le dimanche 9 octobre 2011

La belle série documentaire se poursuit en compagnie de Tété et Dédé. Cette fois, c’est en Jamaïque qu’ils atterrissent et, sans surprise, adoptent le rythme reggae local à la rencontres des habitants. 50 minutes avec André Manoukian et Tété en Jamaïque un dimanche d’octobre, ça ne se refuse pas.

Les deux globe trotters musicaux nous entraînent cette fois ci en Jamaïque pour évoquer c’est sûr l’histoire des rastas et du reggae. Comme toujours dans cette série documentaire, ils sont des guides avertis. Avec eux, le téléspectateur fait le point sur l’évolution de la musique popularisée par Bob Marley lors de leur échanges avec les musiciens comme Julian Marley. Le fils de Bob, musicien autodidacte revenu en Jamaïque en 1992, a travaillé avec d’autres légendes du reggae comme Carlton Barrett ainsi qu’avec son frère Aston « Family Man » Barrett. Les duettistes rencontrent également le batteur Sly Dunbar et son jeu innovant qui, depuis plus de 20 ans, influence la musique et les musiciens jamaïcains et qui a accompli son parcours musical avec Robbie Shakespeare, le bassiste, et accompagné Peter Tosh et Serge Gainsbourg.

Que reste-t-il des rastas en Jamaïque ? Ce pays est celui qui, dans le monde, produit le plus de musique par habitant. Source de créativité permanente, l’île a vu naître des rythmes qui marquent aujourd’hui encore notre époque. Dans cet épisode, Tété et Dédé partent à la rencontre de Sly Dunbar, Earl Chinna Smith, Julian Marley et un maître incontesté, découvreur des plus grands talents mondiaux : Chris Blackwell.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *