« Voyages en beauté » aux Antilles sur France Ô dans le cadre de la semaine « En avant toutes ! » le 5 mars à 20 h 45

Depuis 1982, le 8 mars est consacré à la Journée internationale de la femme. France Télévisions a souhaité cette année s’appuyer sur cette date pour s’engager dans une opération exceptionnelle, la semaine « En avant toutes ! » À partir du 2 mars, le groupe public mobilise toutes ses antennes pour « combattre les stéréotypes et le sexisme ordinaire » et, au final, « donner une autre image de la femme dans la société ». Dans le cadre de cette semaine, ExplÔ, le magazine de France Ô présenté par Laurent Bignolas, sera consacré le 5 mars prochain aux femmes aventurières, avec notamment un reportage en Guadeloupe et en Martinique.

Capucine et Awa ⓒ Camera Lucida
Capucine et Awa ⓒ Camera Lucida

France Ô rend hommage à la gent féminine à travers la série documentaire « Voyages en beauté ». Ce road movie s’interroge sur les canons de beauté à travers le monde. Soins du corps, coiffures, cosmétiques, rituels traditionnels et contemporains, ce magazine documentaire cherche à dévoiler les secrets de beauté des femmes aux quatre coins du globe. Pour leur dixième voyage en beauté, Capucine Lafait-Hémard et Awa Ly décident d’aller aux Antilles, l’une en Martinique, l’autre en Guadeloupe. En Martinique, Awa va explorer la tendance nappy (natural and happy : « cheveux au naturel donc heureuse ! ») et rencontrer Patrick Chamoiseau. Tandis qu’à vingt-huit milles de là, Capucine explore «l’île papillon» à travers la passion des bijoux en graines et du gwoka et se rend sur Marie-Galante rien que pour apprendre la recette d’un secret de beauté jalousement gardé : l’huile de carapate…

Une fois n’est pas coutume, Capucine et Awa partent cette fois chacune de leur côté pour découvrir les traditions autour de la beauté aux Antilles. Alors que Capucine se rend en Guadeloupe, Awa s’envole, elle, pour la Martinique…
C’est par une rencontre avec Pipo, créateur de bijoux à base de graines naturelles, que Capucine débute son périple en Guadeloupe. Installé à Basse-Terre, Pipo dispose d’un magnifique parc où prospèrent d’impressionnants arbres à graines. Au cours d’un revigorant footing sur la petite plage pittoresque de Malendure, à Bouillante, Capucine fait la connaissance de Landry, un sportif qui va lui expliquer le rapport de la beauté au corps et au sport.
Puis direction Pointe-à-Pitre, où, dans une boutique de vêtements, elle interroge Maggy et Nadia, deux jeunes Guadeloupéennes qui lui racontent la tradition de la coiffe, ancrée dans les habitudes des femmes de l’île depuis l’époque où elles travaillaient dans les plantations. Celles-ci lui recommandent d’aller à Grande-Terre pour voir Ketty, une spécialiste de l’histoire de cet accessoire féminin…
Après une immersion parmi les étals colorés du marché de Fort-de-France, en Martinique, Awa part pour saint-Pierre rencontrer Patrick Chamoiseau. L’écrivain décrypte pour elle la relation qu’entretiennent les Martiniquais avec la beauté. De retour à Fort-de-France, elle découvre le phénomène « nappy » (natural & happy) dans un salon de coiffure, avant de filer ensuite au pied des pitons du Carbet chez le styliste Olivier Couturier, qui revisite avec bonheur les étoffes de madras. Cap ensuite sur la commune de Fonds-Saint-Denis avec Madly, une experte en beauté naturelle, qui concocte des soins de beauté uniques. Fin du voyage pour Awa à Grand’Rivière, à l’extrême nord de l’île, où l’attend Adèle. Elle passe la nuit chez elle pour découvrir sa mise en beauté « spéciale messe du dimanche »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *