Frankétienne écrit « Chaophonie »

Chaophonie, c’est le titre d’un essai-hommage de Frankétienne, « l’un des grands écrivains contemporains, forgeur de langues et d’imaginaires » que vient de publier la maison d’édition Mémoire d’encrier.

Le dramaturge et poète haïtien Frankétienne fait aussi l’actualité sur scène avec la présentation de Dezafi à Paris au Tarmac. Il signe avec ce nouveau livre qui paraît dans la collection Cadastres « ni arpentage, ni registre, mais plutôt une présence, la pensée tenace et miraculeuse de l’être debout. »

Chaophonie, Frankétienne
Frankétienne, rebelle irrécupérable, dissident, guerrier de l’imaginaire, génial et mégalomane, créateur fou, est considéré comme le père des lettres haïtiennes contemporaines. Il écrit à 78 ans Chaophonie, un livre, mais surtout, un cri dans le cri. Bouleversant et tendre. Un essai-hommage, tenant à la fois de l’épistolaire, de  la chronique familiale et du témoignage. Frankétienne nous parle, partageant lumière, vertige et vérité avec la soif de dire que « toute œuvre est un pari sur l’avenir », une cathédrale de sens et de mystères.

Point de vue de l’éditeur
Le légendaire Frankétienne signe ici un ouvrage testamentaire : réflexion sur le temps, l’écriture et la ville sous la forme d’une longue lettre à son fils Rodney Saint-Éloi. De Port-au-Prince à Montréal, la voix du vieil écrivain roule en échos, éclate en mille saveurs et délices cette langue dont lui seul connaît les arcanes fous.

Chaophonie
Essai, collection Cadastres
88 pages
En librairie le 13 janvier 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *