New Dimension Cadencelypso, album d’Anthony Gussie disponible

Anthony Gussie - New Dimension Cadencelypso
Anthony Gussie - New Dimension Cadencelypso

Depuis hier, le public friand de cadence lypso et autres sonorités qui ont fait le succès des groupes tels Exile One ou les Grammacks dans les années 70, devrait retrouver quelques accents de ces rythmes avec la sortie du nouvel album d’Anthony Gussie (alias Rasdubba) :  New Dimension Cadencelypso. Les titres sont aujourd’hui téléchargeables ou à écouter sur plusieurs plateformes musicales.

Anthony Gussie est né à la Dominique, sa musique combine plusieurs inspirations musicales et des langues différentes : les textes en anglais et le créole se posent sur une musique bien caribéenne pour livrer un tout nouveau produit. Et l’artiste qui affiche plusieurs années de carrière est toujours en compagnie des membres de Black Affairs. Les rencontres, les convictions, les voyages en Afrique et plus particulièrement en Côte d’Ivoire et au Gabon en font un artiste au parcours varié qui l’incite à se placer dans la catégorie des artistes engagés. Pour lui, la musique « est un message de solidarité« , une réalité qu’il « prouve avec des morceaux comme : In his name, What a pity, false people, No choice ».

12 titres composent New Dimension Cadencelypso, invitation à retrouver une musique « aux couleurs des Caraïbes et de l’Afrique ». Une volonté concrétisée sur le titre Nou fosse, qui conjugue rythmes à la fois reggae et cadence, sur lesquels se posent des paroles évoquant la colonisation de la Dominique, l’esclavage et les Neg marrons. Mais sur ce nouvel album, il y a aussi, et comme dans les sorties précédentes, de quoi danser. Le natif de Wesley au nord-est de la Dominique propose à son public le mélange reggae et cadence lypso qui a fait le succès d’autres artistes avant lui. Pour découvrir les nouveaux titres, rendez-vous sur iTunes, Deezer, Emusic ou encore Beezik. Vous retrouverez peut-être ainsi le titre qui ambiancera vos fêtes de fin d’année pour certains ou réchauffera l’hiver pour les autres.

Et petit clin d’oeil pour les nostalgiques avec le 12e titre, Meci manman, qui vous ramènera quelques années plus tôt avec un morceau rendu célèbre par la voix de Jeff Joseph (et les Grammacks) : Ay manman. pour l’occasion, Anthony Gussie associe sa voie, le temps d’une chanson, à celle de la chanteuse et choriste du groupe K-Ravan, Paôla. Une conclusion aux accents du bon vieux temps…

En attendant une première invitation est lancée… avec le clip Come and dance. Pour la suite c’est à vous de voir !

New Dimension Cadencelypso
Anthony Gussie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *