« Contes Nègres de Cuba » au Domaine de Fonds Saint-Jacques en Martinique

Conteuse professionnelle, Mercedes Alfonso achèvera le samedi 18 octobre sa résidence de création au centre culturel de Fonds Saint-Jacques en Martinique par la présentation de Contes Nègres de Cuba, un spectacle qui conclura le Festival international Contes et musiques dans la cité.

Cette création inédite est fondée sur le travail et l’intérêt continu de Mercedes Alfonso pour les histoires et les récits de son île natale, Cuba. Depuis plusieurs années, elle puise dans le patrimoine oral et dans l’imaginaire pour ramener devant le public des personnages et des créatures qui peuvent faire revivre des histoires bien enracinées dans la mémoire dans les Caraïbes et notamment à Cuba.

Lydia Cabrera, anthropologue et écrivaine née en 1899 à Cuba, est l’auteure de Contes nègres de Cuba, un premier livre qui sert de point de départ de ce nouveau spectacle. Connue pour ses publications et ses recherches sur les contes traditionnels afro-cubains, Lydia Cabrera a joué un rôle majeur dans la connaissance des contes. Outre les recherches entreprises par la conteuse, Contes Nègres de Cuba (Cuentos Negros de Cuba) constitue un élément essentiel de la littérature cubaine. Dans « Prólogo a Cuentos Negros de Cuba de Lydia Cabrera », l’ethnologue et anthropologue Fernando Ortiz considère qu’avec ce livre « premier d’une femme de La Havane« , Lydia Cabrera « a réussi la tâche difficile mais juste, donc très méritoire, en conservant aux contes son fort caractère exotique de fond et de forme. Et sa collection ouvre un nouveau chapitre dans la littérature cubaine. » De son côté, avec son spectacle et son travail de conteuse, Mercedes Alfonso donne vie à la poésie et aux légendes afro-cubaines contenues dans ces textes.

Mercedes a le goût des mots qu’ils soient français ou espagnols. Elle glisse d’une langue à l’autre avec malice et légèreté. Voix parlée, voix chantée. Entre nouvelles, contes et facéties, cette conteuse cubaine allie la tradition à la modernité. Les histoires qu’elle raconte sont issues de la tradition orale cubaine, afro-cubaine et latino- américaine.

Elles sont parfumées des arômes de sel et portent en elles les souvenirs de cyclones, les chants de colibris, les avatars des dieux, qui habitent dans les fleuves ou dans la mer, sédimentés dans l’imaginaire, comme un corail. Ce sont des histoires écoutées à l’ombre d’un flamboyant, c’est une palabra métissée, blanche, noire, mulâtre, multiple.

Passionnée par la découverte de l’autre et de l’ailleurs, elle travaille depuis plusieurs années avec des conteurs, comédiens et musiciens de diverses origines, dans des créations mêlant récits et musiques. Elle recevra en première partie de son spectacle Marcel Kodjovi Djondo du Togo dans le cadre de la clôture du Festival international Contes et musiques dans la cité.

Contes Nègres de Cuba, Création de Mercedes Alfonso accompagnée du musicien cubain Rodolfo Valdes Terry
En première partie : Marcel Kodjovi Djondo
Samedi 18 octobre à 19 h
La Purgerie du Domaine de Fonds Saint-Jacques
Plein tarif : 20 euros
Tarif reduit : 10 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *