Hommages à Mimi Barthélémy à Paris et en banlieue

Deux événements marqueront en France le premier anniversaire de la mort de l’écrivain et conteuse Mimi Barthélémy, disparue le 27 avril 2013 : un hommage lui sera bientôt rendu, alors que paraîtra son roman posthume, L’Obèse, l’ange et le jumeau.

Dans un premier temps, c’est à l’Atrium de Chaville, dans les Hauts de Seine, qu’on célébrera la grande dame d’Haïti. Un hommage conjoint également rendu à Philippe Chaffanjon (mort le 24 avril 2013), journaliste et grand reporter. Ce dernier a donné son nom au prix qui récompense, entre autres, tous les ans un reportage multimédia publié sur un site de presse haïtien. Pour l’occasion, le programme prévoit d’associer culture et journalisme, avec une série de manifestations qui réuniront des personnalités haïtiennes.

Programme
Musique
James Germain, ténor haïtien,
Projections
– Islène, quatre ans dans un camp sans ses deux mains : reportage de Ralph Thomassaint Joseph (lauréat haïtien du Prix Philippe Chaffanjon)
– Le Conte de la chenille et du papillon, de Mimi Barthélémy
Exposé
Le journalisme en Haïti par Frantz Duval, rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste
Contes
Jude Joseph, conteur haïtien

L’Obèse, l’Ange et le Jumeau, de Mimi Barthélémy (Éditions de l’Attrape-Science)
Plus tard dans la journée, un autre rendez-vous est fixé à Paris, de 16 h 30 à 21 h au Théâtre de la Vieille Grille. Le livre de Mimi Barthélémy sera disponible sur place et, outre cette parution, un nouvel hommage lui sera rendu : musique, contes et lecture d’extraits se succéderont.

La Femme grossit sous le poids de son implacable mémoire : c’est que l’Ange qui préside aux naissances ne lui a pas clos les lèvres, afin qu’elle puisse oublier le passé de ses ancêtres… Et son jumeau, qui n’est pas né parce qu’elle l’a mangé dans le ventre de leur mère, ne se prive pas de le lui rappeler, de l’alourdir encore et toujours, convoque ses revenants depuis l’Afrique ou l’Europe, les fait dialoguer avec elle, afin qu’elle devienne Femme-fontaine, ou – puisque ce récit universel tire ses racines singulières de Haïti – « Poteau-mitan ».

Historique du roman
Décembre 2012 : Mimi Barthélémy, amie et compagne de travail de longue date, me donne à lire le tapuscrit de son roman. Elle y insiste : il s’agit d’un roman, non d’une autobiographie ni de ses Mémoires. Elle me demande si notre maison d’édition, l’Attrape – Science, peut et souhaite l’éditer, une fois que nous en aurions retravaillé ensemble l’écriture.
(…)
Mai : j’ai promis à Mimi de finir notre travail d’écriture et d’éditer son roman. Sa fille Elodie m’apporte le manuscrit et le fameux carnet de notes, je les confronte au tapuscrit. J’apprends alors qu’elle en a confié un exemplaire à son amie Linette Guéron-El Houssine, que je contacte, et nous nous mettons au travail, avec pour seul et commun souci de rester au plus près des intentions de Mimi, de sa voix surtout, puisque la grande conteuse était d’abord femme de l’oralité. La flamboyante, fulgurante Mimi était aussi une foisonnante, et nous avons donc aussi travaillé, tout en respectant sa généreuse luxuriance, à rendre plus claire et compréhensible son écriture… Un douloureux plaisir que de garder vivante et de perpétuer la Mémoire lourde de Mimi… Puissiez-vous y retrouver sa voix !

Hommage à Mimi Barthélemy et Philippe Chaffanjon
Atrium de Chaville : 3 Parvis Robert Schuman, 92370 Chaville
Infos et réservations : Anne-Louise Mesadieu – tél. 06 17 28 56 19 ou annelouisemesadieu@hotmail.com

L’Obèse, l’Ange et le Jumeau, de Mimi Barthélémy
Éditions de l’Attrape-Science
124 pages, 18 euros
Disponible sur le site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *