Le festival les Tréteaux du Maroni en scène du 25 avril au 2 mai 2010

Désormais, dans l’agenda des grands rendez-vous artistiques de la Guyane, se tient le festival les Tréteaux du Maroni. Cette année, il se déroulera du du 25 avril au 2 mai à Saint-Laurent du Maroni.

A l’initiative de la compagnie KS and Co*, le théâtre sera à la fête durant 8 jours avec comme pour les éditions précédentes des compagnies regroupant professionnels et amateurs venant des pays voisins de la Guyane comme le Brésil et le Surinam, mais aussi des compagnies belges ou parisiennes. Plusieurs de ces rencontres confèrent un horizon encore plus universaliste à l’événement : « nous accueillons également deux compagnies du Surinam dont Kifoko (danses et contes bushinengués) avec qui nous travaillons depuis l’année dernière et Dansschool Madhoerie (danses indiennes) ainsi que des clowns du Brésil, la Compagnie Do Meu Tio. Nos invités de la Grande Région, dans leurs registres scéniques très différents, confirment la vocation de rencontre des arts de la scène du festival et témoignent de la richesse de la création théâtrale dans nos régions. A l’occasion de cette 4e édition, la Belgique nous rejoint avec trois compagnies […] autour d’un focus sur le théâtre francophone grâce à un partenariat avec le gouvernement belge et le théâtre des Doms à Avignon, vitrine de la création belge en France[…] »

En plus de la diversité des protagonistes, au service d’une organisation audacieuse, le festival s’inscrit aussi dans une dynamique sémantique qui sied bien à la Guyane et en particulier à Saint-Laurent du Maroni. La compagnie organisatrice le confirme : « le festival marque à présent nettement son orientation vers le plurilinguisme avec les langues de Guyane et du Surinam, du Brésil, les langues de la Caraïbe et le focus sur le théâtre francophone. »

Après une édition 2009 très réussie, 2010 devrait marquer une nouvelle étape dans l’évolution artistique de la Guyane et confirmer les desseins de la troupe qui à sa création était consciente de son « potentiel exceptionnel d’ouverture et de ralliement aux cultures du monde« . Depuis la première édition en 2006, la compagnie KS and Co a développé et fait grandir ses objectifs en réussissant à gagner le pari de la pluralité et de la diversité.

Programme :
Compagnies de Belgique
Ficelles par la Compagnie Foule Théâtre, case n°8 Kokolampoe
Causerie sur le Lemming par la Compagnie Groupe R., case n°9 Kokolampoe
Compagnies de Curaçao
– Spectacle de cirque par la compagnie Danzarte studio, place du marché
– Stages avec la compagnie, au centre culturel et de Loisir
Compagnies du Surinam
Kifoko Cultural Show par la compagnie Kifoko, extérieur Camp
– Danses de rue par la Compagnie « Dans school Madurie », extérieur Camp
Compagnies de France
Écorces de peine par la compagnie Riposte, case N°8 Kokolampoe
Discours sur le colonialisme par la Compagnie Stany et cie, cinéma le Toucan
Compagnies de Guyane
Daïti par la Compagnie KS and Co, case n°8 Kokolampoe
Compagnies amateur de Saint-Laurent du Maroni
Les monologues du vagin par le Labo Théâtre, case n°9 Kokolampoe
Des cendres sur la main par le Labo Théâtre, case n°9 Kokolampoe
Un air de famille par le Labo Théâtre, case n°9 Kokolampoe
Événements connexes
– Porte ouverte sur l’atelier pour enfants
– Musique : Gospel Tambour, extérieur Camp
– Rencontres professionnelles : colloque sur le thème Théâtre et frontières en Guyane, au Camp de la Transportation

*La compagnie KS and Co est née, en 1990, de la rencontre d’univers culturels que rien ne destinait à se croiser: la Caraïbe et la Russie… Deux personnalités en sont les piliers : la première est Ewlyne Guillaume, comédienne, metteur en scène, directrice artistique de la compagnie KS & CO qu’elle fonde à partir d’une collaboration avec des acteurs de la vie théâtrale russe. L’autre protagoniste c’est Serge Abatucci, directeur artistique, membre fondateur du Théâtre de la Soif Nouvelle / Centre Dramatique Régional de la Martinique, crée en 1982 par la volonté d’Aimé Césaire et mis en place par Pierre Debauche.
En 2003, la compagnie est invitée en résidence à Saint-Laurent du Maroni en Guyane où elle fait œuvre d’ancrage. Elle met en place le Festival de rencontres théâtrales, les Tréteaux du Maroni. KS and CO  installe un théâtre de poche dans la case de bagnard N°8 du Camp de la Transportation, puis dans la case N°9 et invente un théâtre sans mur qui se transporte de lieu en lieu dans le bassin de l’ouest guyanais.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *