Rencontres du Bout des Mondes à Saint-Laurent du Maroni : Trois Rivières avec le danseur Tamango, de la compagnie Urban Tap

Tamango, Trois rivières
Tamango

Tamango, danseur et musicien né à Cayenne, a créé en 1993 la compagnie Urban Tap. Il est en résidence de création depuis le 21 mars 2011 en Guyane, où il a travaillé à la pièce Trois rivières, qui sera présentée lors des rencontres organisées pour cette cinquième édition des Tréteaux du Maroni. Rendez-vous fixé les 25 et 26 avril, case n° 8 du Camp de la Transportation.

« Tamango H Van Cayseele Stanislas est l’un des héritiers les plus célébrés outre atlantique d’une longue lignée de hoofers, les figures légendaires de la tap dance africaine américaine, une tradition que seuls quelques rares initiés transmettent encore aujourd’hui. Comme ses prédécesseurs, il est un maître improvisateur qui excelle dans l’art de créer un monde ou de raconter une histoire à partir d’un rien, pouvoir alchimique sans lequel tout instrument, fut-il l’outil technologique le plus sophistiqué, reste coquille vide. »

Un spectacle en création : Trois rivières, troisième volet du spectacle Marassas
Les jumeaux, marassas, vivants et morts sont investis d’un pouvoir surnaturel qui fait d’eux des êtres d’exception. Dans le panthéon vaudou, une place privilégiée leurs est réservée à côté des grands mystères. Trois rivières met en scène le danseur Tamango, face à son image intérieure et extérieure et la distance entre ses désirs et ses réalités comme un triptyque ou il se transformera par trois fois pour devenir la trinité.
Trois rivières comme les trois cultures développées pour créer un spectacle ou les sons, les couleurs et les sens se confondent. Trois continents qui le verront naitre et mourir pour renaitre de ses cendres comme le phénix. Petit fils de guérisseuse, il naîtra à Cayenne pour y mourir et renaître a Paris sous l’aspect d’un baron dans la haute société française, pour encore mourir et renaitre aux Amériques dans la ville de New York sous la forme d’un vaudevillien et devenir l’un des gardiens de la tradition des maîtres rythmiciens de la tap dance (claquettes). Marassa est un parcours initiatique où l’artiste est confronté avec son image et son besoin de vivre dans un environnement semé d’embûches et d’illusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *