« Rituels Vagabonds… Rhapsodie Nègre » au Domaine de Fonds Saint-Jacques en Martinique

Les samedis 15 et 22 novembre 2014, la Purgerie du Domaine de Fonds Saint-Jacques en Martinique offrira sa scène à un cycle de danse contemporaine, avec au programme des spectacles de Josiane Antourel, Laurent Troudart et Max Diakok.

Josiane Antourel, Laurent Troudart et Max Diakok, trois artistes et trois spectacles qui seront à découvrir dans le cadre du cycle de danse contemporaine qui se déroulera les samedis 15 et 22 novembre 2014 au Domaine de Fonds Saint-Jacques en Martinique. C’est la chorégraphe Josiane Antourel et son travail vu comme « ethnique contemporain » qui ouvrira le cycle avec Rituels Vagabonds… Rhapsodie Nègre.

Le spectacle vient clore une résidence de création dédiée à la danseuse et chorégraphe martiniquaise, il est aussi le résultat de l’approche mise en évidence lors de ce nouveau cycle de danse contemporaine. En plus de réunir des « danseuses d’horizons divers et aux techniques différentes », le spectacle élaboré par Josiane Antourel revêt, entre autres, une dimension chargée de sens et de sensibilité sociale et place cette nouvelle création dans une perspective contemporaine. Pour elle, « en ces temps stigmatisés par une violence juvénile croissante, il s’agit de proposer une expérience concrète et dynamique qui tend à prouver, par les bienfaits de la sueur harmonieuse et collective, qu’il y a d’autres réponses, d’autres postures mentales face à l’adversité, à l’opposition agressive, à l’oisiveté négative. »

Ce cycle de danse contemporaine rassemble donc des danseurs de Martinique et de Guadeloupe. Outre Josiane Antourel, deux autres danseurs compléteront la programmation : Laurent Troudart de la compagnie Art & Fact avec la pièce Retour, solo créé avec Jean-Hugues Miredin en 2012, et Max Diakok de la compagnie Boukousou, dont le passage au Domaine de Fonds Saint-Jacques marquera le début de sa tournée en Martinique, Guadeloupe et Saint-Martin, avec le spectacle Waka douvan jou.

Rituels Vagabonds… Rhapsodie Nègre, chorégraphie de Josiane Antourel
Rituels Vagabonds… Rhapsodie Nègre s’articule autour d’extraits du répertoire de l’Atelier Dansélavia, enrichis de nouvelles compositions chorégraphiques inspirées par ce voeu d’humanité constructive. L’idée est de retrouver dans notre gestuelle quotidienne ancestrale, l’honneur et le respect et la justesse d’à propos « de-beaux-gestes-bien-dégagés ». « Honneur aux vyé mès… à eux mon infinie piété ! »…

Retour, chorégraphie de Jean Hugues Miredin
Le solo Retour, créé en 2012 questionne la problématique identitaire d’un retour au pays après des années d’absence. Le malaise de devoir s’adapter à un lieu qui normalement vous est familier, la survivance de réflexes appartenant à d’autres espaces qui sont maintenant éloignés, l’impression que les certitudes sont brouillées et que seul compte le présent qui dans sa confrontation au quotidien nous reconstruit dans l’urgence des expériences et des sensations.

Waka douvan jou, spectacle de Max Diakok
Ce conte onirique se veut une relecture de l’univers des contes et des mythes issus de la culture du Gwoka. Au-delà des faits historiques, ce qui est recherché, c’est une plongée dans un univers qui malgré son lot de souffrance, d’injustice et de frustration, a suscité la créativité des travailleurs de la terre.

Cycle de danse contemporaine
Centre Culturel de Rencontre – Domaine de Fonds Saint-Jacques
Samedi 15 et 22 novembre 2014, 19 h
Renseignements au 05 96 69 10 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *