Tony Chasseur et Mizikopéyi Big Band les 21 et 22 octobre au Lionel Hampton Jazz Club à Paris

Mizikopeyi
Mizikopeyi

Le Lionel Hampton Jazz Club accueillera les vendredi 21 et samedi 22 octobre 2011 Tony Chasseur et son Mizikopéyi, « premier big band de musique antillaise contemporaine ». De quoi satisfaire les amateurs et inconditionnels parisiens de biguines, de mazurkas et de zouk.

Et en ce mois d’octobre 2011, Mizikopeyi fera découvrir son nouvel album : Mizikopéyi ka wouvè zel-li. Deux dates parisiennes avant, notamment, les concerts martiniquais en début novembre.

La recette est simple et toujours réussie : elle réunit des ingrédients qui ont fait leurs preuves lors de nombreuses prestations. La voix de Tony Chasseur, celui qui a commencé dans les pianos-voix de Malavoi ou de Fall Frett, qui a contribué à faire le succès du groupe Sakiyo -entre autres avec Mario Canonge -, une figure du jazz caribéen et du zouk évolutif. Une voix associée au savoir-faire de 20 musiciens parmi lesquels les frères Fanfant, Thierry le bassiste et Jean-Philippe le batteur, le percussionniste Pierre-Michel Balthazar ou encore le clavier Thierry Vaton.

Mûri par toutes ses expériences musicales, cet éternel invité des plus grands artistes antillais (Sakiyo avec Mario Canonge, Malavoi, Grand Méchant Zouk) aborde un répertoire mêlant toutes les facettes de la musique caraïbe : biguines, mazurkas, zouk, kompa… Le tout fortement teinté d’une sensibilité jazzy. Cet artiste martiniquais propose un voyage musical à travers la variété (au sens « varié » du terme) de son patrimoine culturel avec le renfort de son big band de rêve.

Vendredi 21 et samedi 22 octobre 2011

Hôtel Méridien Etoile
81 bld Gouvion Saint-Cyr
75017 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *