« Echappées belles » fait le plein d’outre-mers samedi 3 septembre 2011 sur France 5

Le magazine présenté par Sophie Jovillard et Jérôme Pitorin nous entraîne en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, mais aussi dans d’autres terres d’outre-mer. Un rendez-vous lancé depuis Saint-Pierre-et-Miquelon le samedi 3 septembre 2011 dès 20 h 35.

En plus du kanéka (la musique kanak de Nouvelle-Calédonie), l’îlet des trois Salazes à la Réunion, il y a aura donc une incursion dans la culture guadeloupéenne à travers le gwoka, un déplacement en taxico en Martinique, une randonnée en forêt guyanaise et des déambulations carnavalesques. Une tournée dans les territoires déjà vue et revue, mais certainement pas par tous les téléspectateurs, alors bon voyage !

Le voyage commencera au rythme de la musique traditionnelle guadeloupéenne. Ainsi, dans « Ils ont rêvé la Guadeloupe : le Gwoka »
Qui dit musique antillaise, dit zouk. Or, Sophie va à la redécouverte de musiques traditionnelles en compagnie de Fred Deshayes. Une visite de Pointe-à-Pitre, le chef-lieu est au programme. La nature est plus que présente dans l’île, un véritable paradis pour les passionnés et les écolos. Mais l’île vit toujours sous la menace d’une éruption de la Soufrière, ce qui n’empêche nullement l’émission de se faire en musique et en chansons… Jusqu’aux années 60, le gwo Ka (rythmes battus sur des instruments d’apparence rudimentaires) est considéré par la bourgeoisie comme une ‘ mizik a vié neg ‘, une musique pour paysans.

Après le portrait d’un taxi collectif en Martinique, le téléspectateur se retrouve en Guyane pour y découvrir trois des nombreux aspects de ces composantes :
Dans les méandres de la forêt : Embarquement sur le Maroni, à l’ouest de la Guyane, pour un voyage qui nous conduit en forêt profonde. Sur les rivages du grand fleuve, rencontre avec ses habitants. Qu’ils soient Noirs-marrons ou Amérindiens, tous utilisent cette voie fluviale au quotidien et elle le leur rend bien ;
Carnaval, la fièvre de Vaval : petite visite dans les coulisses du carnaval, juste avant le grand rendez-vous des parades. Dans les ateliers de couture, les petites mains s’activent à la préparation des costumes des Touloulous, tandis qu’Henri, créateur, prépare le roi Vaval au rendez-vous final qui clôturera cet événement culturel ;
Les dernières tribus de la forêt : il suffit de quelques minutes de navigation depuis Saint-Laurent-du-Maroni pour croiser les premiers villages Arawaks. Rencontre des ethnies de Guyane qui ont conservé bien peu de choses de leurs traditions. Un voyage qui nous mène entre autres au village de l’Indien blanc, Antecum Pata.

Rediffusion :
Dimanche 11 septembre, 15 h 08

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *