Mix de cultures au quotidien dans le Lab.Ô de Sébastien Folin, sur France Ô

© France Ô
© France Ô

Sébastien Folin s’est installé depuis le mois dernier sur France Ô dans son Lab.Ô. Cinq jours par semaine, il passe en revue et analyse l’actualité artistique et culturelle avec ses acolytes, afin d’en extraire l’essentiel et de la servir sur un plateau aux téléspectateurs. Du lundi au vendredi, à partir de 22 h 05, l’animateur va continuer à accueillir ses invités dans une atmosphère authentique, que l’on doit aussi à l’audace de ses chroniqueurs, et qui fait la marque de cette toute jeune émission.

Lab.Ô inaugure son tout premier mois d’existence et voit défiler plusieurs artistes par semaine. Cette semaine, par exemple, Sébastien Folin a reçu Manu Dibango et d’autres invités viendront évoquer leur actualité sur le plateau, comme le réalisateur Mathieu Kassovitz dont le film L’Ordre et la Morale sortira le 16 novembre prochain ou encore Imany qui passera par France Ô avant d’être le 12 novembre prochain sur la scène du festival Villes des musiques du monde.

Le cinéma, les musiques, la littérature, le théâtre, tous ces domaines composent le sommaire de l’émission que l’animateur souhaite, comme il l’explique, conduire dans un rythme différent : « Le Lab.Ô, c‘est avant tout un esprit et un ton, avant d’être un concept ! L’idée est de mixer la culture et les cultures, marier les genres, croiser les styles, fusionner toutes les disciplines de la création. Je reçois les invités chez moi, dans une ambiance détendue. Au programme, chaque soir, il y a de la musique, captée dans l’esprit des « concerts de poche », des discussions croisées avec des invités, a priori si différents qu’ils n’auraient pas pu se rencontrer ailleurs qu’au Lab.Ô. Si j’arrive à traiter des sujets de fond avec légèreté, je gagne mon pari ».

Autour de Sébastien Folin évoluent plusieurs chroniqueurs, « ses laborantins », des intervenants bien connus du public qui, chacun dans son domaine, occupe déjà une place sur la scène musicale, théâtrale et même dans le monde de la littérature. Ainsi, les téléspectateurs pourront retrouver Tété et son mensuel cabinet de curiosités qui passera quand il aura un sujet à faire découvrir, laissant ainsi et on l’espère la place à de futures bonnes surprises musicales. La musique doit effectivement occuper une place importante dans cette émission, notamment avec les passages en direct. L’accent sera également mis sur les cultures urbaines, avec Juliette Fievet qui promet d’aborder ses sujets « selon des angles atypiques« . Un engagement qui correspond bien au projet de Sébastien Folin, selon lequel les chroniqueurs qui l’entourent « viennent pour la plupart du web ou de la radio. Leur vocation est de traiter des thèmes culturels et sociaux avec sourire et de façon inédite à la télévision« . Une mission que s’assignent pour exemple Mayel Elhajaoui, Tanguy Pastureau ou Insa Sane. Le premier intervient auprès de l’invité de l’émission : « j’ai cinq minutes pour dire tout ce que j’ai envie de dire… J’ai la chance d’avoir une petite tribune et on me laisse carte blanche ». À ses interventions s’ajoutent celles de Tanguy Pastureau que l’on lit ou entend sur d’autres médias, et qui là encore opte pour une exploitation humoristique des faits d’actualité qui ont à voir avec la vie des communautés en France dans une chronique intitulée « Minorités report » : « je détourne une fois par semaine tout ce qui se rattache aux communautés, aux différentes identités françaises en essayant de m’en moquer au maximum ». Autre chroniqueur, autre style, celui d’Insa Sane qui, avec « Livres en live », s’occupe de la page littérature de Lab.Ô. Le comédien, slameur et auteur (de Daddy est mort : retour à Sarcelles, entre autres) vient partager différemment sa passion du livre. Noémie de Lattre et Léa Lando complètent le plateau.

Tout est dans le magazine Lab.Ô, du lundi au jeudi, et le vendredi un Best of propose un concentré de ce qui a marqué la semaine. L’expérience menée par Sébastien Folin depuis le 10 octobre est basée sur le mélange des genres et des gens. Reste à réussir le pari d’accrocher un maximum de téléspectateurs de la deuxième partie de soirée avec un talk-show résolument différent.

À venir dans le Lab.Ô
Mercredi 9 novembre 2011 : Mathieu Kassovitz, Aya Cissoko, Jali (live)
Jeudi 10 novembre 2011 : Imany (également en live), Raphael Personnaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *