Samedi 27 et dimanche 28 novembre, planète Thalassa nous invite Dans la nature du Venezuela

Deux documentaires réalisés en 1996 par Stéphane Peyron et Gilles Santantonio entraînent les téléspectateurs à la découverte des populations et de l’environnement du Venezuela.

Samedi 27 novembre 2010, à 14 h 25
A la découverte d’une région montagneuse isolée où survivent une faune et une flore rarissimes : Stéphane Peyron met le cap sur le Venezuela.
En compagnie du professeur Omar Linares, biologiste de l’université de Caracas, Stéphane Peyron part à la découverte des Tepuys, ces trois montagnes qui culminent au sud-est du Venezuela, sur le bouclier guyanais. Il y découvre une faune et une flore exceptionnelles, reliquat des premiers occupants, végétaux et animaux, du continent sud-américain. Insectes rares et plantes carnivores s’y développent sans contrainte.
Il y découvre une faune et une flore exceptionnelles, reliquat des premiers occupants, végétaux et animaux, du continent sud-américain. Insectes rares et plantes carnivores s’y développent sans contrainte.

Dimanche 28 novembre à 13 h 25
A travers le Venezuela, la découverte des communautés qui vivent le long du fleuve en compagnie d’Yves Lesenfants, un scientifique mandaté par la communauté internationale.
Accompagné d’Yves Lesenfants, un scientifique mandaté par la communauté internationale et le gouvernement vénézuélien, Stéphane Peyron voyage le long de l’Orénoque. Il croise toutes les communautés qui vivent étroitement liées au fleuve, les Indiens, les Waraos, les paysans métissés, les Llanos, et les chercheurs d’or, les Garimperos. Comment ces divers groupes peuvent-ils cohabiter sans se nuire et sans détruire l’écosystème de l’Orénoque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *