Tournage de « Aimé Césaire, le prix de la liberté » pour France Ô

France Ô diffusera le docu-fiction « Aimé Césaire, le prix de la liberté » le mercredi 26 juin à 20 h 45 dans le cadre de sa programmation spéciale pour le centenaire de la naissance du grand poète. Une partie du tournage se déroulera les 2 et 3 mai 2013 à l’Assemblée Nationale et les 6 et 7 mai dans divers lieux publics fréquentés par Césaire, dont le lycée Louis Le Grand et la Cité universitaire.

Aimé Césaire est connu pour avoir été un homme aux multiples facettes : maire, député, intellectuel, philosophe, poète, homme politique… Son œuvre incontestée est celle d’un grand penseur visionnaire du XXe siècle. C’est pourquoi France Ô a décidé de le présenter à travers ses multiples visages avec une programmation exceptionnelle entre docu-fiction, documentaires, spectacle vivant, programmes courts et émissions spéciales. Félix Olivier et Christophe Chevalier sont les auteurs du docu-fiction « Aimé Césaire, le prix de la liberté ».

Réalisé à l’occasion du centenaire d’Aimé Césaire et constitué de séquences de fiction, ainsi que d’images d’archives fortes et peu connues Aimé Césaire, Le prix de la liberté est le premier docu-fiction sur le « nègre fondamental », décédé le 17 avril 2008. Les séquences de fiction le mettront en scène, avec les premiers personnages qui ont changé sa vie et au contact desquels il a affûté sa pensée originale. Mais aussi ceux qui ont accompagné sa carrière de penseur et de politicien. Ses amis comme ses adversaires. Les scènes d’archives s’imbriqueront dans la fiction et dévoileront des moments intimes mais aussi des épisodes historiques grâce à la réalisation de Félix Olivier qui a déjà signé La Résistance diffusé sur France 2. Vu de l’intime, ce documentaire retrace le chemin paradoxal du penseur, oscillant entre l’engagement visionnaire humaniste du poète et le combat difficile du politicien.
Avec Alex Descas (Aimé Césaire), Alex Ogou (Léopold Sédar Senghor), Annie Milon (Suzanne Césaire), Alex Martin (Léon Gontran Damas), Laurent Claret (François Mitterrand), Eric Viellard (un député communiste).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *