« Kourou et l’épopée spatiale française » sur France Ô le 17 août 2020

Alors que la fermeture définitive de France Ô vient d’être confirmée par le gouvernement à compter du 23 août 2020, la chaîne diffusera le 17 à 20h55 le film « Kourou et l’épopée spatiale française ». Ce documentaire de Pierre Lane, réalisé en 2019, revient sur la décision historique du général de Gaulle d’investir dans la recherche spatiale en Guyane et raconte les coulisses d’une décision politique sans précédent.

Lorsqu’il arrive en Guyane le 21 mars 1964, le général de Gaulle a déjà entamé une longue tournée en Amérique latine et dans les Caraïbes. On se presse pour apercevoir le grand homme, celui du 18 juin, celui qui a sorti la France du chaos de la Seconde Guerre mondiale et rendu sa dignité au pays dont il revendique de porter à lui seul le destin. « Nous avons à réaliser, vous sur place et la France avec vous, une grande œuvre française en Guyane, et une grande œuvre dont on s’aperçoive dans toutes les régions du monde où se trouve le département, il faut qu’on le voie et qu’on le sache partout. Nous avons commencé et nous continuerons. » Le discours du général est lyrique et grandiloquent comme à son habitude. Il promet un avenir radieux à la Guyane, sans rien dévoiler du projet qui va l’engendrer. Quel est ce projet ? Quelques mois avant la visite du président de la République, des ingénieurs du CNES ont traversé l’Atlantique et ont décidé de faire de Kourou l’incarnation de cette nouvelle ambition gaullienne : une base spatiale qui va transformer profondément la Guyane. Le plus étonnant est que, en ce 21 mars, personne en Guyane ne sait de quelle grande œuvre il s’agit. De Gaulle le sait, mais y croit-il lui-même ? Est-il certain, en faisant le choix de Kourou, que la France devienne une grande nation spatiale ? La Guyane, département lointain de la République, va-t-elle lui donner l’opportunité de son rêve de grandeur ?
Le documentaire de Pierre Lane raconte les coulisses de ce moment clé de l’histoire de la politique spatiale de la France, moment clé aussi pour l’outre-mer : l’annonce de la création du centre spatial guyanais à Kourou.
Comment, pourquoi la France s’est-elle lancée dans la course à l’espace ?

Dans les coulisses de l’histoire

Ce film remonte le temps jusqu’en 1945 pour comprendre comment les scientifiques et les militaires ont uni leurs forces pour investir ce domaine de recherche. Comment, dès son retour au pouvoir en 1958, le général de Gaulle veut permettre à la France de rivaliser avec les deux superpuissances américaine et soviétique dans leur compétition acharnée pour la conquête spatiale. Mais aussi pour comprendre comment, en seulement 4 ans, la France a construit une base spatiale en Guyane, se lançant dans un chantier pharaonique qui va définitivement bouleverser l’équilibre de la région et la vie de ses habitants, avec ses aspects positifs comme négatifs.
Du Larzac à Vernon, du Sahara à Kourou, de la modeste fusée Véronique à l’imposante Ariane, des salons de la République à la cité du Stade : grâce aux extraits d’images d’archives de l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) et aux témoignages souvent émouvants des acteurs (Roger Maurice Bonnet et Jacques Emile Blamont, astrophysiciens ; Yves Sillard, ingénieur), spectateurs (Serge Patient, écrivain et homme politique guyanais ; Antoine Karam, sénateur ; Juliana Chocho, fille d’agriculteur exproprié) et historiens guyanais (Serge Mam Lam Fouck) ou non (Philippe Varnoteaux), c’est une histoire de la France qui se raconte, celle de la conquête spatiale française qui a trouvé sur le territoire guyanais l’occasion de se révéler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *