« Les Îles d’en face » s’implantent sur France Ô

Le nouvelle série de France Ô entraîne le téléspectateur vers « Les Îles d’en face ». Départ le 21 octobre 2013 pour deux passages par jour du lundi au vendredi : à 12 h 45 puis à 19 h 55.

© Archipel production 2013
© Archipel production 2013

Philippe Giangreco et Gwendal Pointeau sont aux commandes de cette première saison d’épisodes, au centre desquels on retrouvera des pans de vie d’une famille martiniquaise ou encore celles d’une mère guadeloupéenne, interprétée par la comédienne Firmine Richard, qui poursuit son adulte de fils de toute son excessive attention maternelle. La saison 2 verra « les spécificités de chaque île renforcées », une volonté des auteurs qui « laisseront entièrement les commandes de la série aux auteurs et réalisateurs locaux après les avoir formés lors de cette première saison ».

Et si vous pouviez entrer chez vos voisins d’Outre-mer sans être vus ? La première série humoristique de France Ô débarque tous les soirs en access prime time (et à 12 h 45). Un zapping hilarant qui plonge le téléspectateur dans la vie quotidienne de familles et de couples ultramarins : à La Réunion, en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, en Martinique et en Guadeloupe.

Après La France d’en face diffusée sur Canal+, De Père en Fils Production lance une mini-série encore plus décapante. Commérages, scènes de ménage, médisances de bas étage… Soyons honnêtes : quand ils concernent les autres, les petits travers du quotidien sont savoureux. Quand en plus ces tranches de vie se fondent sur les spécificités culturelles de nos compatriotes d’Outre-mer, elles sont tout bonnement inoubliables. Et, finalement, ces différences rapprochent ! Il faut voir cette veuve guadeloupéenne (Firmine Richard) couver son trentenaire de fils comme s’il était encore un ado, entendre les vannes que se lancent ces trois cousins installés chez leur tatie qui ne parle que tahitien ou se délecter des frictions que provoque l’addiction aux telenovelas chez ce couple kanak-caldoche. Joués par des acteurs ultramarins – priés de garder leur accent ! – et coécrits par des auteurs locaux, ces sketches, tournés dans les cinq îles, doivent leur réussite à l’utilisation d’expressions « du cru » et aux références à l’actualité. Pour La Réunion, la série aborde ainsi la hausse du prix des tomates après le passage d’un cyclone, la fête du 20 décemb’, mais aussi des sujets universels comme le chômage, les tracas amoureux ou… la sexualité des moustiques.

Avec Firmine Richard, Jean-Marc Joachim, Yaëlle Trules, Jean-Laurent Faubourg, Talia Valenta…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *