Haïti, point de départ de la comédie musicale « Aïlo »

Le samedi 17 mai 20 h 30 verra la présentation de Aïlo, « une comédie musicale humaniste, 100 % bio et world », spectacle écrit et composé par la danseuse et chorégraphe Dominique Sylvain, alias Joyshanti, et dont le point de départ se trouve être Haïti, son pays d’origine.

Le spectacle, qui mêle principes humanistes et musique, met en vedette Aïlo, une jeune fille quittant son pays dévasté pour partir en quête de paix, avec pour guide « la Terre, symbole de la Mère aimante ». Sur scène, des chanteurs, des comédiens, des musiciens et des danseurs : au total, sept personnages parmi lesquels le laveur de carreaux de la bande des Passeurs de lumière ; le cruel Morbidick qui rachète le vivant pour en tirer un profit infini ; Estelle, la citadine, amie d’Aïlo et l’alliée des Passeurs de lumière ou encore la mère d’Aïlo, chamane du village. Tout un univers qui panache conceptions métaphoriques et réalisme des préoccupations modernes en rapport avec l’homme et son environnement. Au service de cette fable qui inaugurera sa première représentation, des artistes aux profils et styles diversifiés qui ont conjugué leurs talents et leur savoir-faire. Ils portent Aïlo devant un public qui découvrira, entre autres, un spectacle « aux couleurs des musiques du monde ». L’artiste de world music Joyshanti tiendra le rôle de chamane. A ses côtés, le public retrouvera Sandy Louis (The Lion King, version Française) dans le rôle Aïlo ; Claire L. (ex membre de L5) qui continue ainsi « de relever(…) de nouveaux défis » ou encore Sébastien Duchange, un artiste pluridisciplinaire. Des artistes issus de sphères si différentes comme Kateb qui, après avoir fréquenté les sound systems parisiens, se fait interprète de Lover Rocker dans Aïlo, ou encore la soprano Anne-Laure Kénol qui tiendra le rôle de la Terre. De quoi ajouter aux couleurs de cette création originale aux sept tableaux qui associe non seulement le chant et la danse, mais aussi « les arts plastiques, la voltige, le théâtre, la musique, la vidéo ».

Comédie musicale humaniste, 100 % bio et world
« Aïlo est une création originale aux couleurs des musiques du monde qui servira à l’insertion professionnelle de jeunes artistes, autant qu’à la diffusion d’un message humaniste, porté en langue française auprès du public ». Outre la démarche prospective intervenue dans la l’élaboration et la mise en place concrète du spectacle, et qui a mis en avant le concept de solidarité lors de son élaboration, la pièce explore plusieurs thématiques. Ainsi, la Terre reste un protagoniste omniprésent. S’ajoute à cela le concept de l’effet papillon qui inspire les actions successives. Dans le même temps, le concept de la paix en constitue « le fil rouge ». Pour compléter le tableau esthétique, l’évocation de la place de la femme, à travers les interrogations autour du personnage de Mirella, entre dans la composition du projet que découvrira le public pour la première fois à la Bonnette de La Queue-les-Yvelines.

Aïlo, allégorie moderne de la quête de la paix
Aïlo, c’est l’histoire d’une jeune fille qui quitte son village dévasté par la nature et par les hommes. Elle est partie à la recherche de ces deux frères de lait qui ont été cédés, il y a déjà longtemps à un riche marchand sans enfants contre un peu de riz, des semences nouvelles et une nuit d’amour. Depuis le départ des deux enfants, il y a comme une malédiction sur le village. Plus rien ne fonctionne comme avant. En chemin, une femme qui se dit la terre confie à Aïlo, un cristal pour l’aider dans sa quête. Cette pierre a le pouvoir de révéler la couleur profonde de ceux qui réconcilieront le village avec sa terre nourricière.

Aïlo est l’histoire de cette quête, de la découverte de ce que sont devenus ces frères, des choix qui ont conduit chacun d’eux à inventer sa légende personnelle, du conflit qui les oppose maintenant. L’un déserteur et laveur de carreau et l’autre unique héritier d’un empire qui rachète le vivant pour en tirer un profit infini.
Aïlo a un point de départ, une énergie puissante : Haïti.

Haïti blessée où la terre a parlé violemment et où le monde est venu jouer la triste comédie de l’humanitaire dans un mélange de compassion sincère et de corruption infâme.

Aïlo parle de la quête du bonheur, de lumière, de couleurs retrouvées, de tout ce qui peut permettre à l’humain de retrouver une harmonie lumineuse entre une terre mère meurtrie et ses enfants en dérive.

Aïlo comédie musicale est un conte d’aujourd’hui où la complexité sociale aspire à la lumière de l’esprit pour se réconcilier et où l’espoir se chante comme une folle prière.

Aïlo, la comédie musicale, scène de La Bonnette, Place de l’Europe
78940 La Queue-les-Yvelines
Samedi 17 mai, 20 h 30 et dimanche 18 mai à 15 h
Tarif : 16, 80 euros (moins de 12 ans : 13, 80 euros)
Réservations (Fnac, Carrefour, France Billets)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *