« Imaginez maintenant, les 4 jours de la jeune création à Basse-Terre », du 1er au 4 juillet 2010

Imaginez maintenant, c’est la mission confiée à la jeune création dans le cadre d’une manifestation nationale qui se déroulera du 1er au 4 juillet 2010 dans neuf grandes villes dont celle de Basse-terre. Elle regroupera les univers créatifs des jeunes de Guadeloupe, Martinique et Guyane qui ont répondu à l’invitation du Conseil de la création artistique.

Ces quatre jours de la jeune création, également soutenus par les collectivités locales, invitent les créateurs « à investir et détourner des lieux de patrimoine ». En Guadeloupe, ils s’approprieront le Fort Delgrès et le quartier historique du Carmel pour afficher leur inventivités et déployer leur imagination sous le thème : « marronnage ou la fuite vers la créativité« . Piloté par l’Artchipel – Scène Nationale de la Guadeloupe, dans sa version basse-terrienne, le projet réuni plasticiens, danseurs, musiciens, designers culinaires, architectes, etc. qui se retrouveront dans un lieu bien en phase avec l’idée de création libre et tournée vers l’avenir, et qui « fut un des hauts lieux de la résistance des Guadeloupéens au rétablissement de l’esclavage en 1802. »

Organisateurs et partenaires souhaitent parier sur l’ingéniosité, le chic et le talent d’une génération de créateurs dont il convient de reconnaître la compétence et de favoriser l’audience et la notoriété : « il s’agit de sensibiliser chaque spectateur aux potentiels exceptionnels qui sont en train de se constituer en France et de permettre à tous de prendre la pleine mesure des enjeux de la créativité aujourd’hui ». Imaginez maintenant, dans le cadre duquel plusieurs concours sont organisés*, c’est aussi l’occasion, comme le démontre le détail de l’événement, de créer une interactivité entre les disciplines représentées parfois sur des sites historiques et symboliquement authentiques. Mais également d’offrir une plate-forme de vulgarisation efficace aux créateurs et donc peut-être une perspective professionnelle, surtout que le projet prévoit dans sa mise en place la participation active ou le soutien de la population étudiante.

De Basse-Terre à Paris, en passant par Bordeaux ou Marseille, se dessine une trame qui permet de toucher ou pénétrer des aspects bien différents des univers et réalisations mis en avant par les créateurs. Ce voyage à travers les créations pourra mener le public jusqu’à « Fabienne Youyoutte qui concocte des glaces et des sorbets aux saveurs locales, déroutantes, résolument marronnes… », ou encore à vivre des moments forts et originaux de partage comme cela est prévu avec Mawonaj maintenant, événement durant lequel il est prévu que « les chanteurs et slameurs du collectif animent la réserve des mawon où l’on peut aussi déguster des légumes pays cuits à la braise ou grillés, des soupamawon servies dans des kwi ou des bols de coco et du té péyi ».
Cuisiner librement, inventer des paysages, explorer de nouvelles sensations, se confronter à la tradition, enflammer les scènes, s’engager avec l’art, participer autrement, approcher la science, découvrir des métiers, une multitude de concepts à développer et qui invitent à la performance artistique, théâtrale, musicale, culturelle, scénique, etc. et que le public appréciera de 1er eu 4 juillet à Basse-Terre, comme le révèle le programme, et dans huit autres grandes villes françaises.

* Des concours créatifs ouverts à tous les internautes créateurs de moins de 30 ans :
– En partenariat avec IDTGV, un concours est ouvert aux Internautes qui proposeront leurs projets de détournement créatif. Les meilleurs projets seront réalisés dans cinq IDTGV qui desservent cinq des neuf villes d’Imaginez maintenant du 21 au 25 juin. www.idtgv.com
– En partenariat avec l’INA, des images d’archives des lieux de patrimoine sont mis à la disposition des Internautes. Ils peuvent envoyer leur version remixée. La meilleure vidéo sera diffusée au Théâtre National de Chaillot et l’INA offrira de nombreux lots.
– En partenariat avec Kult Images et mabellephoto.com, un concours de photos sur le thème « Paris cosmopolite » est ouvert aux jeunes photographes. Les gagnants recevront un tirage de leurs photos qui seront exposées au Théâtre National de Chaillot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *