La 14e conférence annuelle « Islands in Between » se tiendra du 3 au 5 novembre en Grenade

Connue sous le nom « Islands in Between », la conférence organisée par l’Université de Puerto Rico et l’Université des West Indies de la Barbade se déroule depuis 1998 dans différentes îles où il n’y a pas de campus universitaire.

Il s’agit d’apporter une présence universitaire à chaque île, de prendre contact avec les étudiants locaux et les universitaires, et d’ engager des discussions sur la littérature de la Caraïbe occidentale. Cette année, la conférence est organisée en Grenade et se concentre sur la littérature, la langue et la culture des Caraïbes orientales.

Le programme complet est disponible en anglais. En voici quelques extraits :


Jeudi 3 novembre
10 h 15 – 11 h 30
Histoires de Grenade
11 h 45 – 13 h
Littérature et histoire
15 h – 16 h 15
Les enjeux de la littérature des Caraïbes I
Avec notamment Jane Alberdeston Coralin, « L’exil de Gisèle Pineau selon Julia », Samantha P. Mitchell, « Transcender les aspects mythiques et historiques du Black Power : une analyse postcoloniale de Ti Jean et ses frères de Derek Walcott »
ou
Le genre dans la langue et la culture des Caraïbes
Avec notamment Don Walicek, « De la Tombe à l’outil ? Repenser la langue et les plantations pour une philosophie caribéenne de l’histoire » et une évocation collective du « rôle des femmes dans l’émergence des langues créoles de la Caraïbe orientale »
16 h 30 – 17 h 45
Les enjeux de la littérature des Caraïbes II

Vendredi 4 novembre
9 h – 10 h 15
Élargir les frontières de l’étude des langues des Caraïbes
Avec notamment Janice Jules, « L’apprentissage en deuxième langue dans la communauté anglophone de la Caraïbe : immersion dans la culture barbadienne » et Margaret Cox, « Créolisation, authenticité et autorité sociolinguistique »
10 h 30 – 11 h 45
Les enjeux de linguistique caribéenne : la syntaxe
Avec notamment Marie-France Patte (du CNRS), « Le mot pour « homme » chez les Arawak-Lokono : un cas de grammaticalisation » et Nicole Arsenec (Université de Provence), « Les verbes en série en créoles jamaïcain et martiniquais »
11 h 45 – 13 h
Les enjeux de linguistique caribéenne : la phonologie
Avec notamment Alim A. Hosein, « La phonologie Guyanienne »
15 h – 16 h 15
Qu’est-ce qui compte ? Une table ronde sur l’histoire littéraire des anciennes Caraïbes
16 h 30 – 17 h 45
Fêtes dans la culture caribéenne

Samedi 5 novembre
9 h – 10 h 15
La langue dans la culture et l’identité
ou
La littérature et l’environnement
10 h 30 – 11 h 45
Musique de carnaval
Avec notamment Kevin Kelly-Cooke, « Polyrythmies et rythmes syncopés dans le récit trinidadien », Meagan Sylvester et Janine Tiffe, « Musique carnavalesque de Trinité-et-Tobago : nouvelle tendance ou opportunité commerciale? », et David Knapp, « Expressions de la culture musicale des groupes de métal aux Etats-Unis »
11 h 45 – 13 h
Les enjeux de la littérature des Caraïbes : III
Avec notamment Simon Lee, « Guardiens de la plantation et écrivains marrons »
ou
Enjeux dans les études des Caraïbes
Avec notamment N. BaNikongo, « L’aliénation culturelle et l’impuissance politique », et Bruce Jno-Baptiste (Université des Antilles et de la Guyane), « Les stratégies d’un petit État insulaire des Caraïbes face à la question du développement post-colonial ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *