Les 10e Rencontres de Danses Métisses en Guyane

Les rencontres Rencontres de Danses Métisses fêtent leur 10e anniversaire. Le festival, désormais bien ancré dans le calendrier culturel guyanais, grâce à l’association Anti-podes et la compagnie Norma Claire, continue de convaincre danseurs et chorégraphes de converger vers la Guyane pour une semaine de danses.

Du 22 au 30 novembre 2014, la Guyane accueille les Rencontres de Danses Métisses. Une édition numéro 10 qui fera événement avec la présence de Carolyn Carlson, « grande dame de la danse contemporaine », que l’association Anti-podes et la compagnie Norma Claire invitent à participer à un festival qui mêlera spectacles, conférences et master-class, avec des danseurs issus ou influencés pas des mondes très divers : Madagascar, Italie, France, Martinique, Algérie, USA, Brésil, Guyane, etc.

Ce festival, c’est tout d’abord une scène partagée entre danses contemporaines, traditionnelles et hip-hop. Depuis la première édition à Paris et à Cayenne, le festival s’est enrichi de la participation de compagnies venues de tous les continents. Au fil des années, il s’est étendu à plusieurs villes et fait toujours une place aux plus jeunes comme avec le tremplin révélateur de talents guyanais, l’opportunité pour des danseurs en devenir de se faire remarquer à travers des créations chorégraphiques et, pour les meilleurs, de se présenter devant le public, le 26 novembre 2014.

Les organisateurs affichent toujours des ambitions engagées et tournées vers l’avenir. À travers la programmation de ce rendez-vous, l’association Anti-podes / Compagnie Norma Claire maintient le cap en s’attachant toujours à faire évoluer, rayonner et à imposer la création artistique guyanaise et ultramarine. Ses desseins sont multiples : en plus de vouloir favoriser « l’émergence d’une danse afro-créole contemporaine », elle souhaite axer ses efforts, la formation, la professionnalisation et la diffusion des spectacles. Des aspirations qui concernent les jeunes compagnies et les chorégraphes personnels.

De Madagascar au Brésil
Chaque jour du 22 au 30 apportera son lots de spectacles et d’animations qui prendront place dans les lieux les plus divers, par exemple la Place des Palmistes de Cayenne, le Jardin botanique ou le parvis de la mairie de Rémire-Montjoly. Ainsi, le samedi 22, c’est au marché de Cayenne que la compagnie malgache Vahinala donnera le signal de départ de cette dixième édition. Au programme, des Impromptus dansés, de quoi donner un avant-goût de ce qui attend le public au théâtre de Macouria, puis à l’auditorium de l’EnCRe. C’est d’ailleurs en ce lieu que se concentreront plusieurs des rendez-vous importants fixés par la programmation qui prévoit trois grandes soirées de spectacles, les 28, 29 et 30 novembre. Parmi les spectacles, les compagnies Thomas Lebrun, Norma Claire, Zahrbat et Carolyn Carlson. Une soirée où danse contemporaine et hip-hop occuperont la scène, Norma Claire avec la chorégraphie d’Émergences et Brahim Bouchelaghem avec What did you say ? La soirée sera marquée par la présentation de chorégraphies et interprétations de la Carolyn Carlson Company. Carolyn Carlson, actuellement en résidence de deux ans au sein du théâtre national de Chaillot, fera un passage remarqué en Guyane en tant que créatrice de « plus d’une centaine de pièces, dont un grand nombre constituent des pages majeures de l’histoire de la danse ». Une conférence et une masterclass de danse contemporaine compléteront l’agenda de la chorégraphe américaine dont le parcours l’a conduite à « jouer un rôle clef dans l’éclosion des danses contemporaines françaises et italiennes ».

Alex Benth, Cristina Santucci, João Perene, Gaby Saranouffi et Thomas Lebrun tiendront les rênes de la deuxième soirée de l’EnCRe. Thomas Lebrun, directeur du centre chorégraphique national de Tours, sera devant le public avec le concept What You Want ? au cours duquel « le danseur propose au public de choisir entre différentes musiques… et là commence le What You Want… pour le partage d’un moment chorégraphique ludique, loufoque, émouvant… ». D’autres compagnies se partageront l’affiche de la dernière soirée spectacles à l’EnCRe, parmi lesquelles De Fakto et Kaméléonite, compagnie martiniquaise menée par Marlène Myrtil qui présentera Blues Ecarlate où les interprètes évoquent « l’espace d’une réflexion chorégraphique sur une belle identité : celle de la femme caribéenne. »

Samedi 22 novembre
9 h – Marché de Cayenne : Impromptus dansés, Vahinala
17 h – Restaurant La Casa : danse traditionnelle créole, Kalawang
18 h – Family Plaza : Connivence paradoxale, US Crew Yana

Dimanche 23 novembre
9 h – Jardin Botanique : Tous en forme !
16 h – Plage du Novotel : danse au coucher du soleil
18 h – Place des Palmistes : initiations hip-hop et dancehall
19 h – Place des Palmistes : tremplin pour la la jeune danse guyanaise

Mercredi 26 novembre
19 h – Parvis de la Mairie de Rémire-Montjoly
Gagnants de la scène Tremplin
Spectacles des compagnies A Bon Danse et Norma Claire

Jeudi 27 novembre
20 h – Musée Cultures Guyanaises : improvisations dansées, Vahinala et Joao Perene
20 h – Théâtre de Macouria : spectacles des compagnies Vahinala et De Fakto

Vendredi 28 novembre
20 h – EnCRe
CCN Tours (chorégraphe Thomas Lebrun, interprètes : Yohan Faubert et Steve Guimaraes)
Émergences, Norma Claire,
What did you say ?, Zahrbat
Inanna et Immersion, Carolyn Carlson

Samedi 29 novembre au conservatoire de musique et de danse de Guyane
10 h 30 – Conférences et masterclass
20 h – EnCRe
Alex Benth et les jeunes de Mana, rendu du travail de résidence à Mana
Image de Je, Artopie
What you want ?, Centre Chorégraphique National de Tours
Soritra, Vahinala
Quaral, Joao Perene

Dimanche 30 novembre
18 h – EnCRe
Odyss Art
Un petit pas de deux sur ses pas, De Fakto
Blues Ecarlate, Kaméléonite
Jeu de Jambes, collectif Jeu de jambes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *