L’exposition « Un pont sur l’Oyapock » jusqu’au 20 novembre dans les salons de l’hôtel préfectoral à Cayenne

Un pont sur l’Oyapock
Un pont sur l’Oyapock

L’exposition récemment inaugurée sous le nom « Un pont sur l’Oyapock » fait le lien entre plusieurs périodes qui ont vu évoluer cette région de la Guyane et les différents feuilletons qui ont précédé la construction du pont.

Cette exposition est organisée dans la perspective de l’achèvement des travaux du pont sur l’Oyapock et porte sur ce fleuve qui fait le lien entre deux régions, deux pays, deux États. Elle traite à la fois de l’histoire d’un ouvrage d’art et d’une histoire en train de s’écrire grâce aux découvertes archéologiques les plus récentes.

Elle comporte 22 panneaux et une douzaine de pièces archéologiques issues des fouilles menées par l’Institut national de recherche archéologique préventive (INRAP) et appartenant à l’État. Elle est le fruit de la collaboration entre la direction des affaires culturelles (DAC) et la direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL).

Après une introduction sur le milieu, une première partie de l’exposition traite des présences amérindiennes anciennes, des premiers explorateurs, conquérants et colons européens des XVI et XVIIe siècles, et soldats, missionnaires, colons, savants et explorateurs aventuriers des XVIII et XIXe siècles.
Les fouilles préventives récentes de l’INRAP , qui ont permis de mettre au jour des puits funéraires exceptionnels composent le deuxième ensemble. Les recherches archéologiques en cours en Amapa (sur les rives du pont, à Calçoene et à Macapa), dont la présentation a été rédigée en collaboration avec les chercheurs brésiliens
du IEPA forment la troisième partie de l’ensemble. La construction du pont et de la route d’accès côté français constitue sa quatrième partie.

Une brève présentation des populations contemporaines riveraines du fleuve termine cette exposition documentée. Le pont et l’ouverture d’une liaison routière entre l’Amapa et la Guyane suscitent de nombreuses attentes. Il s’inscrit dans un contexte historique dont cette exposition veut aussi témoigner.
Cette exposition a vocation à être ensuite présentée dans d’autres lieux de Guyane et notamment à Saint Georges de l’Oyapock.

Exposition : Un pont sur l’Oyapock
Du 25 octobre au 20 novembre 2011, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h
Hôtel de la Préfecture
Place Léopold Héder
97300 Cayenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *