Les outre-mers font leur Festival à Paris du 29 avril au 15 mai 2011

Le Festival des outre-mers se tiendra à Paris du 29 avril au 15 mai. Au programme de l’événement, des arts plastiques avec entre autres l’exposition Guyanes, art marrons, mais aussi du cinéma, de la photographie, de la musique ou encore de la littérature avec « Une heure avec… Maryse Condé ».

Pour « Une heure avec… Maryse Condé », il faudra prendre rendez-vous le 15 mai 2011 à 17 h à la mairie du 6e arrondissement de Paris, pour un dialogue avec Anasthasie Tudieshe, journaliste de France Ô. Elle échangera avec l’auteure guadeloupéenne du tout récent En attendant la montée des eaux, avec pour objectif de nous emmener dans le sillage de son parcours hors du commun. Maryse Condé, une « femme, mère, enseignante, militante, écrivain, antillaise, française… qui tire de ses identités multiples et conjointes sa force, menant de front toutes ses vies, sans jamais renoncer à l’écriture… »

Platine © Mirto
Platine © Mirto

Autre invitée, la Guyane sera très présente lors de ce festival : la programmation fait la part belle à la terre de Damas à travers de grands rendez-vous à caractère littéraire mais aussi l’expression cinématographique où l’on retrouvera Kweti kweti d’Olivier Sagne, Le tembé de Franky Amété et Sculpture saramaka ou encore, pour revenir à la littérature, René Maran, l’éveilleur de conscience, film documentaire de Barcha Bauer et Serge Patient. Ainsi, le festival rendra hommage à Léon Gontran Damas en croisant des témoignages, des analyses et des lectures avec Marcel Bibas, Daniel Maximin et Christiane Taubira (sous réserve). Egalement prévue, une attrayante rencontre autour du thème « 100 ans de littérature guyanaise » qui permettra de découvrir, d’un point de vue concret, la littérature guyanaise et les temps forts de son épanouissement avec Roger Little (qui a réalisé, par exemple, des travaux sur Saint-John Perse et sur la poésie française moderne et la représentation du Noir dans les littératures de langue française), Serge Patient (Le Nègre du gouverneur) et Eunice Pillot (auteure des Terres noyées, 2006 le Prix du roman historique des « Rendez-vous de l’histoire », en 2006). Ils interrogeront ensemble la littérature guyanaise sur la question du premier roman guyanais : « Faut-il retenir Batouala de René Maran, prix Goncourt oublié de l’année 1921 ? Doit-on plutôt considérer qu’il revient au roman écrit en créole en 1885 par Alfred Parépou, Atipa, de marquer les débuts de cette aventure ? Comment situer dans cette perspective l’œuvre tutélaire de Léon Gontran Damas, complice en négritude de Césaire et Senghor… ».

Autres moments forts à ne pas rater, l’exposition Guyanes, art marrons. L’exposition, qui se présentera sur deux niveaux (l’un avec les objets de la vie quotidienne des noirs marrons et l’autre des Tembe peints ou de Ferfi tembe), « rassemble pour la première fois des pièces provenant des collections du Musée des Cultures Guyanaises de Cayenne et du Centre culturel Mama Bobi de Saint-Laurent-du-Maroni. Elle a pour objectif de valoriser les arts pratiqués par les Marrons… ». L’autre exposition est proposée par Mirto Linguet : « Alchimie est une galerie photographique composée de portraits en couleur de très grands formats réalisés par Mirto Linguet, point de rencontre avec l’univers cinématographique d’Olivier Sagne, qui mobilise en outre les contributions de l’écrivain Elie Stepheson. »

L. G. Damas
L. G. Damas

Festival des outre-mers : une vingtaine d’événements

ARTS PLASTIQUES
Guyanes, arts marrons, à la mairie du 6e (78 rue Bonaparte, Paris 75006)
Du 29 avril au 15 mai 2011

CINEMA
Kweti kweti, d’Olivier Sagne, Place Saint-Sulpice, Paris 6e
Documentaire expérimental, 2009

Le tembé de Franky Amété
Mairie du 6e, Paris
Les 13, 14 et 15 mai à 14 h 30 et 16 h
En résonance avec l’exposition Guyanes, arts marrons, un reportage sur l’art tembé peint tel qu’il est pratiqué par l’artiste bushinengué Franky Amete.

© Antoine Lamoraille
© Antoine Lamoraille

Sculpture saramaka
Mairie du 6e, Paris
Les 13, 14 et 15 mai à 14 h 45 et 16 h 15
2galement dans le cadre de l’exposition Guyanes, arts marrons, ce reportage présente le travail d’un sculpteur saramaka, dans une petite structure familiale. Le film évoque les différentes techniques de la sculpture sur bois telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui en lien avec les savoir-faire traditionnels.

Mémoires et récits de Guyane : Constantin Verderosa (1889-1970)
Mairie du 6e, Paris
Le 13 mai 2011 à 17 h 30
Documentaire de Jean Luc Verderosa, 54 minutes, 1998
Véritable personnage de roman, Constantin Verderosa a vécu dans la Guyane des années 30. D’un naturel généreux et modeste, cet instituteur de village, clarinettiste et bon vivant, a marqué son époque.

René Maran, l’éveilleur de conscience
Mairie du 6e, Paris
Le 14 mai 2011 à 17:30
Documentaire, de Barcha Bauer et Serge Patient (2006), 53 minutes
En décembre 1921, René Maran reçoit le Prix Goncourt pour son roman Batouala… Dans sa préface, il dénonce l’attitude répressive de l’administration coloniale en Afrique équatoriale. Ce roman donne à René Maran, d’origine guyanaise, martiniquaise et bordelaise, la renommée et une légitimité nationale qui va pousser des écrivains comme Senghor à le considérer comme le précurseur de la Négritude.

Terres extrêmes, de Jean-Michel Bou de La Meschaussée
Mairie du 6e, Paris
Le 15 mai 2011 à 16 h 30
Documentaire : ce film est un hommage rendu à la nature. L’homme y est volontairement absent, afin de donner toute sa place à la force des paysages.

Léon Gontran Damas, le nègre fondamental
Mairie du 6e, Paris
Le 15 mai 2011 à 17:30
Documentaire, de Jean-Michel Martial (2004), 54 minutes
…À travers les moments forts de sa vie et les témoignages de nombreuses personnalités d’Afrique, des Antilles et de Guyane, ce film retrace son combat pour la reconquête de la dignité du peuple noir…

PATRIMOINE CULINAIRE
L’awara, du palmier à l’assiette…, conférence de Marie-Paule Jean-Louis
Mairie du 6e, Paris
Le 14 mai 2011 à 12 h
En dehors du registre  gastronomique, l’awara occupe un vaste champ dans le fonctionnement, mais aussi dans l’activité sociale et culturelle créole guyanaise…

Le manioc, culture et transformation en Guyane, conférence de Marie-Paule Jean-Louis
Mairie du 6e, Paris
Le 15 mai 2011 à 12 h
D’un point de vue historique, culturel et patrimonial, la plantation, la récolte et la transformation du manioc sont un exemple du mode de fonctionnement traditionnel de plusieurs groupes culturels de Guyane, basé sur la convivialité et l’entraide collective (mayouri)…

PHOTOGRAPHIE
Alchimie de Mirto, Place Saint-Sulpice, Paris 6e
Du 5 mai au 8 mai 2011, accès libre de 9 h à 20 h
Concepteur et producteur du projet, Mirto a voulu qu’Alchimie contribue à représenter la réalité culturelle du territoire guyanais dans sa complexité.

Vues d’archipel
Mairie du 6e, Paris
Du 12 mai au 15 mai 2011
Photographies de Patrick Boez, Guillaume Desmalles et Jean-Luc Drake
Du jeudi 12 au dimanche 15 mai de 11 h à 19 h

MUSIQUE
D’Gé, en concert au New Morning
5 mai 2011 à 21 h
Accompagné de Thierry Artur (contrebasse, guitare, ukulélé, saxophone soprano) et Steve Normandin (piano, accordéon), D’Gé compose un univers où s’entremêlent agacement, pudeur, rêverie et révolte.

LITTÉRATURE
Poésie des trois océans, lectures
Mairie du 6e, Paris
Le 11 mai 2011 à 20 h
l’occasion de la parution des anthologies poétiques Outremer. Trois océans en poésie aux Éditions Bruno Doucey (Paris) et Eclaire nos pas… aux Éditions L’Herbier de feu (Nouméa), une soirée de lectures où des éditeurs et poètes présents à Paris se joignent aux auteurs invités par le Festival des Outre-Mers.

La librairie des Outre-Mers
Mairie du 6e, Paris
Du 13 mai au 15 mai 2011, de 11 h à 19 h
La grande librairie des Outre-Mers présente des ouvrages de littérature (roman, théâtre, poésie), de sciences humaines, des BD et des beaux livres. Les oeuvres des auteurs invités ainsi que celles d’autres auteurs ultramarins constituent le coeur de la sélection présentée.

100 ans de littérature guyanaise
Mairie du 6e, Paris
Le 14 mai 2011 à 14 h 30

La littérature ultramarine existe-t-elle ?, rencontre-débat
Mairie du 6e, Paris
Le 14 mai 2011 à 17 h
Les écrivains ultramarins ont en partage le français comme langue de travail et de création.

Hommage à Léon Gontran Damas : témoignages, analyses, lectures et rencontre-hommage animée par Sandrine Poujols, enseignant-chercheur.
Mairie du 6e, Paris
Le 15 mai 2011 à 14 h 30

Une heure avec … Maryse Condé : dialogue avec Anasthasie Tudieshe, journaliste à Africa n°1 et France Ô.
Mairie du 6e, Paris
Le 15 mai 2011 à 17 h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *