Appel à contributions pour un dictionnaire biographique des Caribéens et des Latino-Américains d’origine africaine

Il y a quelques semaines , Oxford university press et W. E. B. Harvard Du Bois Institute pour la recherche afro-américaine et africaine ont lancé un appel à contributions pour la création d’un dictionnaire biographique des Caribéens et des Latino-Américains d’origine africaine. Un projet d’envergure qui devrait voir sa concrétisation dans deux ans, avec une première édition imprimée en 2014. L’encyclopédie « comprendra 2 000 entrées réparties en six volumes, puis 2 000 autres entrées seront ajoutées en ligne« .

Plusieurs personnalités mèneront ce projet, dont le directeur institut de recherche W. E. B. Harvard Du Bois pour la recherche afro-américaine et africaine rattaché à l’université d’Harvard aux États-Unis. Un projet présenté comme une ressource qui sera, à terme très, précieuse pour les chercheurs d’Amérique latine, des Caraïbes, des territoires qui bordent l’Atlantique, et pour les études portant sur les diasporas africaines. Steven J. Niven, déjà membre du staff qui a participé au Dictionary of African biography (dictionnaire biographique des Africains), assurera le rôle d’éditeur exécutif, comme le détaille l’appel à contribution publié en janvier 2012.

L’institut W. E. B. Du Bois est le plus ancien centre de recherche consacré à l’étude de l’histoire, des institutions, de la culture, et des sociétés africaines et afro-américaines des États-Unis.  Dans une démarche similaire à celle qui a primé pour le projet du Dictionnaire biographique des Africains, ce nouveau document de référence fournira un aperçu exhaustif de la vie des hommes et des femmes caribéens et latino-américains d’origine africaine et recouvrira l’ensemble des pays concernés. L’appel à candidatures explique en substance qu’avec ce vaste projet, qui réunira des personnalités s’exprimant en créole, néerlandais, anglais, français, portugais et espagnol, 500 ans d’histoire seront retracés, avec par exemple des données chiffrées des premières migrations d’esclaves dans les XVe et XVIe siècles. Autre exemple : l’encyclopédie comprendra des éléments et informations sur les personnes vivantes, comme le musicien haïtien Wyclef Jean, ou encore la femme politique, auteure et poète cubaine Nancy Morejón. Les personnalités qui figureront dans cette encyclopédie sont issues de tous les horizons : philosophes, politiciens, activistes, artistes, savants, poètes, scientifiques, personnalités religieuses, rois ou mêmes des individus moins connus mais dont les vies ont contribué à l’histoire de la Caraïbe et de l’Amérique latine.

Vous êtes invités à soumettre vos propositions à cette adresse : sjniven@fas.harvard.edu. Les instigateurs du projet souhaiteraient obtenir, outre les noms, les dates de naissance et de décès, le sexe, le pays et le domaine de reconnaissance des personnes proposées et insistent sur la nécessité de particulièrement valoriser les femmes.

1)William Edward Burghardt du Bois (1868 – 1963)  : poéte et sociologue afro-américain, un des fondateurs du NAACP, qui a fait entre autres des études à Harvard. il est le premier afro-américain à recevoir un doctorat de l’université d’Harvard en 1895.

2) W. E. B. Du Bois Institute for African and African American Research Harvard University / 104 Mount Auburn Street, 3R / Cambridge, MA 02138

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *