La revue « IntranQu’îllités » bientôt en librairie

La revue littéraire et artistique IntranQu’îllités sera en librairie à partir du 28 mai 2015.

Un hors-série 1 & 2 de la revue IntranQu’îllités sera bientôt en librairie. L’ouvrage collectif dont l’écrivain et poète James Noël reste le maître d’œuvre propose entre autres dans son sommaire un hommage à Jacques Stephen Alexis, connu « pour sa définition novatrice d’un réalisme merveilleux » (Wikipedia).

IntranQu’îllités
IntranQu’îllités

Outre l’hommage à l’auteur haïtien du Compère général soleil, dans ce hors série s’étendent sur 200 pages des textes et poèmes sur des thèmes divers : Tous les vents du monde, De la poésie avant toute chose, Le Che comme métaphore, Jorge Luis Borges, l’œil du maître, etc. Des sujets en lien avec l’imaginaire et autour desquels se retrouvent des plumes comme Frankétienne, Arthur H., Rodney Saint-Éloi, Dany Laferrière, Karla Suárez, Lyonel Trouillot, Ernest Pépin, Bruno Doucey, Yanick Lahens ou encore Julien Delmaire.

La revue IntranQu’îllités, dont le titre « est une manière, une astuce pour apostropher tous les imaginaires du monde, pour pénétrer les interstices et naviguer dans l’air/ère d’une île-monde », sera disponible dans plusieurs librairies en France et en Belgique, sa distribution est également assurée au Canada et en Suisse.

Luxuriante revue littéraire et artistique, conçue comme une boîte noire pour capter les vibrations du monde, IntranQu’îllités est animée et dirigée par James Noël (poète/écrivain) et Pascale Monnin (artiste plasticienne).

IntranQu’îllités propose au fil des numéros des voix de poètes, d’écrivains, de musiciens, de journalistes, de peintres, de photographes, de slameurs, pour favoriser l’enracinement dans l’imaginaire et le déploiement perméable des espaces humains. Ce beau rêve déguisé en revue vient d’une Haïti qui toutes voiles dehors s’échappe vers des rives inédites. Ce volume double rassemble dans une maquette entièrement revue des iconographies et textes issus des numéros 1 & 2 (à présent épuisés) ainsi que des inédits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *