« Les Écrits d’Aimé Césaire », une précieuse biobibliographie

Les Écrits d’Aimé Césaire : c’est sous ce titre sobre qu’est publiée une biobibliographie commentée qui compte parmi les publications marquantes de cette année de célébration du centenaire du grand auteur martiniquais. Pour l’occasion, e-Karbé a interviewé l’une de ses auteurs, Kora Véron.

Plus de 1 000 notices réunies dans deux volumes de la collection Poétiques et esthétiques XX-XXI siècles des éditions Honoré Champion. Au total, ce sont 900 pages d’analyses que proposent Kora Véron et Thomas A. Hale : Les Écrits d’Aimé Césaire représente un document de référence pour les chercheurs, enseignants et étudiants, mais il propose également une lecture qui n’est pas réservée qu’aux spécialistes.

Les Écrits d’Aimé Césaire
Les Écrits d’Aimé Césaire

Les Écrits d’Aimé Césaire, Biobibliographie commentée (1913-2008)
« Cette biobibliographie commentée retrace avec minutie le parcours littéraire et politique d’Aimé Césaire à travers un millier de notices qui présentent et analysent tous les textes ou documents publiés qui ont pu être recensés. L’insertion de repères chronologiques permet en outre de situer les écrits de Césaire dans leur contexte biographique, culturel, et historique.

Elle donne par conséquent accès, avec la précision qui s’impose, à une œuvre et une action complexes, élaborées dans le cratère d’un siècle qui n’en finit pas de gronder ».

Les travaux de recherches sur l’œuvre d’Aimé Césaire de Kora Véron, professeur de lettres, et de Thomas A. Hale, professeur de littérature africaine, française et comparée de l’Université d’État de Pennsylvanie, offrent « un irremplaçable instrument de travail » largement évoqué sur Mondes Francophones par un autre professeur, Michel Herland.

Kora Véron répond aux questions d’e-Karbé sur cet ouvrage qui allie biographie et bibliographie et permet de comprendre et d’interpréter avec précision l’œuvre et la pensée de Césaire.

e-Karbé – Comment s’est construit votre travail autour de ce livre ? Pourquoi avoir choisi de dresser le portrait littéraire et intellectuel d’Aimé Césaire sous cette forme ? Est-ce parce qu’elle peut permettre de suivre de façon plus explicite sa pensée ?
Kora Véron – La biobibliographie publiée en mai aux éditions Honoré Champion a pour but de recenser tous les écrits d’Aimé Césaire, de les analyser, de les contextualiser. Elle se veut un instrument de recherche commode et fiable destiné au monde académique et à tous les curieux de Césaire et de son parcours. Les Écrits d’Aimé Césaire : biobibliographie commentée (1913-2008) s’organise donc autour de plus de 950 notices correspondant aux textes, classés par ordre chronologique de publication, ce qui correspond à la forme la plus simple et la plus efficace. De plus, les index permettent de chercher facilement une information précise.

En dehors des œuvres de Césaire, sur quels types de documents s’appuient vos travaux ? Vous êtes-vous, par exemple, arrêtés sur les discours qu’il a prononcés dans le cadre de son parcours politique ? Lequel se révèle le plus marquant ou le plus porteur selon vous ?
Les « écrits » de Césaire sont aussi des discours, dans la mesure où l’on a pu en garder une trace écrite. Il y a aussi une (petite) partie consacrée aux documents audiovisuels : entretiens radiophoniques, documentaires dans lesquels Césaire est présent… Les interventions parlementaires de Césaire ou ses discours de maire repris dans la presse sont donc bien sûr concernés.
Il serait difficile en quelques lignes de dire lesquels sont les plus marquants, mais il en existe beaucoup, de peu connus, qui sont passionnants à mes yeux.

L’œuvre de Césaire a fait l’objet de nombreuses analyses, particulièrement en cette année de commémoration de son anniversaire. Pouvez-vous nous expliquer en quoi votre travail se démarque des autres ? Son contenu, très complet, n’est-il pas destiné en priorité aux spécialistes ?
J’ai déjà répondu en partie à cette question. Mon objectif était de donner un instrument de recherche, à partir d’une version publiée par Thomas Hale en 1978, que j’ai reprise entièrement et complétée. C’est pourquoi le livre est co-signé. Ce travail de plusieurs années a été encouragé et accompagné par Césaire de son vivant. J’ai pensé aux spécialistes de Césaire en le rédigeant, sachant qu’il en existe en réalité fort peu aujourd’hui, mais on peut espérer susciter des vocations, car l’œuvre de Césaire est à la fois complexe et immense. Elle mérite vraiment qu’on s’y intéresse de manière approfondie, au-delà justement des hommages parfois mal informés ! J’ai aussi pensé aux Martiniquais qui peuvent accéder à leur histoire à travers le parcours de Césaire et, de manière plus générale, à tous ceux qui veulent préciser leur réflexion sur l’histoire intellectuelle du XXe siècle.

Les travaux que vous menez avec Thomas A. Hale devaient également donner lieu à la mise en place d’un site Internet consacré à la recherche sur Aimé Césaire. Pouvez-vous nous en parler ?
Pour le moment, le site est en construction. Il est destiné à compléter le livre au fur et à mesure que d’autres textes de Césaire seront retrouvés et/ou publiés. En outre, il se voudrait idéalement un lieu d’information et d’échanges sur l’œuvre de Césaire.

Les Écrits d’Aimé Césaire – Biobibliographie commentée (1913-2008)
Kora Véron, Thomas A. Hale
Éditions Honoré Champion (Collection : Poétiques et esthétiques, XXe-XXIe )
120 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *