Littératures et arts postcoloniaux dans l’émergence civilisationnelle caribéenne

Les éditions l’Harmattan viennent de publier Littératures et arts postcoloniaux dans l’émergence civilisationnelle caribéenne, sous la direction d’Alexandre Alaric et de Rodolphe Solbiac, deux spécialistes de la littérature caribéenne.

Sous le titre de Littératures et arts postcoloniaux dans l’émergence civilisationnelle caribéenne sont réunis les travaux de chercheurs et d’enseignants qui exercent dans le domaine de la littérature et de l’art, notamment caribéens. L’ouvrage – dirigé par Rodolphe Solbiac, maître de conférences dont les recherches portent principalement sur la littérature caribéenne anglophone, et Alexandre Alaric, dont les recherches étudient, outre la littérature, la question du postcolonial – s’inscrit dans la continuité du séminaire international organisé à l’université des Antilles en juin 2016 (« Les enjeux civilisationnels des arts et littératures postcoloniaux des Caraïbes »).

Le livre, paru en décembre 2016, réunit une dizaine de contributions qui explorent l’univers des littératures et arts postcoloniaux, composantes qui édifient en partie les peuples du monde caribéen. Parmi les études publiées dans ce livre : Dans la matrice de l’espace : l’œil narrateur sur les horizons guyaniens dans Palace of the Peacockde Wilson Harris (Patricia Donatien), Le corps colonial en performance. Perspective afro-française : quelle variabilité sémiotique ? (Stéphanie Melyon-Reinette), L’apport de la culture reggae jamaïcaine dans l’élaboration d’une civilisation caribéenne (Jérémie Kroubo Dagnini), Le kompa direk ou le marronnage culturel des artistes haïtiens (Alexandra Roch) ou encore Le temps des émergences dans l’art caribéen : Haïti, Jamaïque, Guadeloupe (José Lewest).

Littératures et arts postcoloniaux dans l’émergence civilisationnelle caribéenne
Cet ouvrage examine l’élaboration civilisationnelle des sociétés caribéennes postcoloniales par le biais de l’étude des matrices que constituent les différents champs de leur production artistique. Les contributions qui le composent font émerger les caractères propres à ces sociétés qui s’articulent dans les productions littéraires, musicales, plastiques et performatives de la région et de ses diasporas au XXe siècle.

Ces travaux passent en revue les démarches créatives et les conceptualisations qui contribuent à la construction du sujet caribéen et accompagnent son émancipation dans les champs littéraires anglophones, francophones et hispanophones.

Ils examinent également les apports conceptuels et paradigmatiques des formes musicales populaires du reggae, du compas et du zouk. Ils montrent qu’au même titre que la création littéraire, reggae, compas et zouk constituent des espaces d’élaboration d’une Caraïbe différente de celle héritée de plusieurs siècles de colonisation plantationnaire.

Enfin, les enjeux de la performance du corps des Afro-descendants, en France ou en Jamaïque, de même que la part de la création plastique dans l’édification civilisationnelle de la Caraïbe, sont explorés du point de vue des valeurs et des modèles qu’ils contestent ou qu’ils élaborent.

Littératures et arts postcoloniaux dans l’émergence civilisationnelle caribéenne
Décembre 2016
180 pages, 19 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *