Nouvelle édition de l’Atlas des peuples d’Amérique

Une nouvelle édition de l’Atlas des peuples d’Amérique, de Jean Sellier, publiée aux éditions La Découverte, est désormais disponible en librairie. Dans ce huitième livre de la collection Atlas des peuples, le géographe et historien explore et réunit les éléments qui rendent compte des histoires de ce continent.

© La Découverte
© La Découverte

Jean Sellier revient sur histoire de l’Amérique et s’attarde sur celles des civilisations amérindiennes, celles des Antilles et des Guyanes britannique, françaises et néerlandaise, en passant par celles de Cuba, d’Haïti, du Venezuela et de plusieurs territoires de la Caraïbe notamment. Outre les pages consacrées aux Antilles et Guyanes du XIXe et XXe siècles, on retiendra que l’auteur illustre également des périodes de « la traite des Noirs, de la rivalité franco-britannique, de l’essor de l’économie sucrière », diverses périodes et contextes historiques qui contribuent pour partie à la compréhension des situations contemporaines.

Atlas des peuples d’Amérique évoque à la fois des civilisations disparues, des conquistadores, des puritains et des Français « coureurs des bois », des planteurs, des esclaves et des flibustiers, des gauchos, des immigrés débarquant à New York, des « barons du café » brésiliens, des Indiens cultivant la coca, etc. Le continent américain mérite son nom de « Nouveau Monde » quand on s’intéresse à ses peuples. Tous, en effet, résultent de la fusion de populations venues en majorité d’ailleurs. L’Atlas des peuples d’Amérique retrace leur histoire : aux Indiens (Olmèques, Mayas, Aztèques, Incas), les premiers arrivés, se sont juxtaposés des Européens colonisateurs, des Africains débarqués en tant qu’esclaves et, pour finir, des immigrants d’origines très diverses. Chacune des trente-six nations indépendantes d’Amérique présente ainsi un profil propre.

L’Atlas des peuples d’Amérique allie un récit vivant à près de soixante-dix cartes originales, indispensables à la compréhension des grands faits historiques. Il met en lumière une spécificité américaine qui, du Québec au Chili en passant par Cuba et la Bolivie, dépasse le simple clivage entre Amérique du Nord et Amérique latine.

Atlas des peuples d’Amérique
Jean Sellier, La Découverte
39,90 euros, 208 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *