Nuit blanche de Paris sous le signe de la pensée d’Édouard Glissant

La Nuit blanche parisienne du 5 octobre prochain offrira, en plus des animations qui jalonneront la nuit et la ville, deux manifestations autour de la pensée d’Édouard Glissant.

Événement pyrotechnique visible depuis les Berges de Seine, nocturne des Galeries, installations sonores ou lumineuses, performances, présentation de publications, découverte de plusieurs endroits insolites au rythme de récits sur la ville ou encore 4e Biennale des images du monde : autant de manifestations qui attireront le public tout au long de la nuit du 5 octobre prochain sur les berges de Seine, autour du Canal Saint-Martin, vers le quartier du Marais et de la place République, pas loin de Belleville et Ménilmontant… Parmi ces événements, la performance sonore et vidéo « Words of Edouard Glissant », de  Doctor L, verra aussi la présence sur la scène de la Maison de la Poésie du musicien nigérian Kiala Nzavotunga. Par ailleurs, au sein des lieux du parcours et des points d’information Nuit Blanche, sera disponible l’édition Conversations entre Édouard Glissant et Hans Ulrich Obrist.

Conversations entre Édouard Glissant et Hans Ulrich Obrist
Dans cette publication, « Hans Ulrich Obrist… connu pour sa grande proximité avec les artistes… est l’auteur d’une abondante production éditoriale, dont ses Conversations. Édité en neuf langues, cet ouvrage de près de mille pages regroupe quatre-vingts rencontres avec des personnalités du monde des arts et de la culture… », dont l’écrivain et essayiste Édouard Glissant.

Words of Édouard Glissant
Pour Nuit Blanche, pensé comme une invitation à faire la part belle à l’utopie, à un imaginaire renouvelé du monde, un livret composé d’extraits inédits d’entretiens et de conversations, menés sur plus d’une décennie, entre l’écrivain Édouard Glissant et le curateur Hans Ulrich Obrist, sera diffusé au public.

À partir de multiples sources sonores, entretiens, débats publics, colloques, émissions de radio et de télévision auxquels Édouard Glissant a participé de 1950 à 2009, la performance sonore et visuelle de Doctor L restituera sur la scène de la Maison de la Poésie le caractère profondément vivant et oral de la pensée d’Édouard Glissant. La pensée du tremblement se mêlera aux créations sonores de Doctor L, en présence, sur scène, du musicien angolais Kiala Nzavotunga.

Conversations entre Édouard Glissant et Hans Ulrich Obrist
Édition disponible tout le long du parcours

Words of Édouard Glissant (en coproduction avec l’Institut du Tout-Monde et l’Agence à Paris)
Samedi 5 octobre 2013 – 23 h
Maison de la Poésie
157 rue Saint-Martin, Paris 3e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *