Parution de « Histoire et Civilisation de la Caraïbe »

Les éditions Karthala proposent, dans la collection « Hommes et sociétés », les tomes 1 et 2 de Histoire et Civilisation de la Caraïbe, sous la direction de l’historien et universitaire Jean-Pierre Sainton.

Hommes, espaces, durée. La construction du fait colonial (des origines au XVIè siècle), Le modèle de colonisation des Petites Antilles (milieu XVIè siècle, 1685), Des bateaux, des marchandises et des hommes. De la mer aux Isles, Les sociétés antillaises de l’âge classique de l’habitation esclavagiste : tels sont les chapitres sous lesquels les auteurs Richard Chateau-Degat, Georges Mauvois, Jean-Pierre Sainton, Raymond Boutin et Lydie Ho Fong Choy Choucoutou livrent cette étude.

L’espace antillais hispanique de 1493 à la fin du XVIe siècle, le deuxième âge colonial des Petites Antilles, l’évolution de l’économie coloniale esclavagiste, le premier âge colonial américain sont autant de thèmes retenus dans cet ouvrage.

Histoire et Civilisation de la Caraïbe
Histoire et Civilisation de la Caraïbe

Histoire et Civilisation de la Caraïbe. Tome 1 : Le temps des Genèses, des origines à 1685
Parce que tout n’a pas commencé en 1492 ou en 1635, le premier volume, intitulé Le temps des genèses aborde l’histoire des Petites Antilles dans sa continuité, des origines amérindiennes jusqu’au basculement du monde et au choc de la colonisation qui conduisent à la mise en place des sociétés d’habitation esclavagistes au courant du XVIIe siècle.

Où et quand débute notre histoire ? Tout n’a pas commencé en 1492 ou en 1635. Le temps des genèses aborde l’histoire des Petites Antilles dans sa continuité, des origines amérindiennes jusqu’au basculement du monde et au choc de la colonisation qui conduisent à la mise en place des sociétés d’habitation esclavagistes au courant du XVIIe siècle.

Le présent ouvrage propose une architecture d’ensemble, une histoire sociale de l’archipel étudiée sous l’angle des structures et des dynamiques. Il invite à un recentrage du regard qui ne signifie pas pour autant repli, isolement et séparation. Il s’agit de rétablir chaque île dans son unité constitutive avec son entour et avec le monde et d’inscrire l’évolution de l’archipel dans le mouvement général de l’histoire.

Histoire et Civilisation de la Caraïbe. Tome 2. Le temps des matrices : économie et cadres sociaux du long XVIIIe siècle
« Le temps des matrices : économie et cadres sociaux du long XVIIIe siècle », présente une étude synthétique et dense des structures économiques et des cadres sociaux de cet âge classique de l’habitation esclavagiste marchande du XVIIIe siècle, qui imprima si durablement sa marque sur le temps long antillais.

Au verso d’une histoire globale demeure la nécessité de comprendre les constructions sociales toujours complexes, particulièrement celles des entités territoriales exiguës. Ainsi, c’est par le biais d’une histoire conçue au plus près des territoires, des réalités humaines, de la densité culturelle des vécus sociaux, qu’il convient d’étudier les espaces caraïbes, aux points d’articulations des singularités insulaires et de l’unité de civilisation.
Après le temps des Genèses qui vit l’émergence à l’histoire des Caraïbes insulaires, voici la première partie du temps des Matrices. Une étude synthétique et dense des structures économiques et des cadres sociaux de cet âge classique de l’habitation esclavagiste marchande du XVIIIe siècle, qui imprima si durablement sa marque sur le temps long antillais.

Histoire et Civilisation de la Caraïbe, tomes 1 et 2
396 et 512 pages,
50 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *