Waldo Papaye d’Alexandre Sainte Rose, nouveau Manga sorti chez Caraïbéditions

Waldo Papaye s’impose comme « une excellente surprise » selon le site spécialisé AnimeLand. Ce premier manga d’Alexandre Sainte Rose, qui s’adresse aux 13 – 25 ans, sera lancé le 17 juin 2011. Au vu de la critique du magazine spécialisé, il semble opportun de se presser pour ce nouveau titre paru chez Caraïbéditions, qui du même coup enrichi sa collection de mangas après notamment Les îles du Vent 1 et 2 (Hector Poullet, Elodie Koeger).

L’histoire de Waldo Papaye
Les Antilles fourmillent de contes et légendes, certains pensent que ces histoires sont réelles, d’autres non… mais peu importe car une chose est sûre, tous ceux qui vivent sur ces îles en ont entendu parler. Et si tout ceci n’était pas seulement des histoires et si ce monde de légendes existait réellement et qu’il y ait effectivement un moyen d’y accéder ? Ce moyen, c’est le « chant du coq », chanté par un homme mystérieux appelé Waldo Papaye. Ce chant étrange et magique agit comme une clé pour nous ouvrir les portes vers un monde plein de dangers, de mystères et de magie.

Un jeune Antillais, vivant de nos jours, découvre qu’il a accès à ce monde parallèle en écoutant une certaine musique… Dans ce monde parallèle, il va changer de corps, d’environnement… et d’ennemis !

L’auteur de Waldo Papaye, Alexandre Sainte Rose
Alexandre Sainte Rose est un jeune Guadeloupéen vivant en région parisienne. Il travaille dans le secteur de la restauration mais passe ses soirées depuis des années à vivre et développer sa passion du dessin. Fan de bande-dessinée et de manga en particulier, Alexandre Sainte-Rose a su allier cette passion du dessin et son intérêt pour les cultures caribéennes et japonaises. Waldo Papaye est sa première publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *