Chucho Valdes et Juan de Marcos à Fiest’A Sète le dimanche 7 août 2011

Chucho Valdes et Juan de Marcos participeront le dimanche 7 août 2011 à la 14e édition de Fiest’A Sète qui a déjà accueilli un concert d’Afrocubuisme le 3 août. Comme à chaque fois, le festival a inscrit de belles surprises à son agenda en faisant se croiser des artistes d’horizons bien différents.

Juan de Marcos & The Afro-cuban all stars puis Chucho Valdes & The Afro Cuban Messenger se succèderont sur scène le 7 août prochain. Ils ont été précédés sur scène par les protagonistes d’Afrocubism, selon le concept imaginé et concrétisé par Nick Gold (qui regroupe notamment le Cubain Eliades Ochoa et le Malien Bassekou Kouyaté). Le lundi 8 août, c’est Maceo Parker qui leur succèdera.

Juan de Marcos & The Afro-cuban all stars, de Cuba, le 7 août à 21 h
En mars 1996, à l’initiative de Juan de Marcos, 25 des plus brillants musiciens cubains, parmi lesquels Ibrahim Ferrer, Rubén González, Orlando « Cachaito » López ou Ry Cooder, se côtoient pendant une semaine et vont enregistrer trois albums dont le fameux Buena Vista Social Club, album éponyme dont un film sera tiré par la suite. Le plus vieux membre du groupe (le chanteur Pio Leyva) vient alors de fêter ses 80 ans ; le plus jeune, Julienne Oviedo, aux timbales, n’a alors que 13 ans.

Le répertoire des Afro-Cuban All Stars est fait de reprises de morceaux célèbres ou de compositions nouvelles, tout en variant les styles : son, danzonette, mozambique… Le succès est tel que Juan de Marcos projette en 1997 une grande tournée internationale. Elle contribue, bien avant le film Buena Vista Social Club, au mythe du « Papy Boom » cubain.

Autour de l’année 2000, les musiciens, âgés, fatigués, ne peuvent plus assurer toutes les tournées. C’est le moment pour le groupe de s’ouvrir à de jeunes talents avec, toujours à sa tête, le légendaire Juan de Marcos. C’est cette distribution éclectique qui fait la richesse de cette formation et qui laisse présager une très grande et très belle soirée cubaine.

Chucho Valdes & The Afro Cuban Messenger
Fils du légendaire pianiste Bebo Valdés, Chucho Valdés, pianiste à son tour, est né en 1941 près de La Havane. Fondateur d’Irakere, compositeur et arrangeur, sa longue carrière est parsemée de succès. Il s’illustre chaque fois dans la différence, en générant des idées pour un changement de style, de format orchestral ou de concept.

Durant les premières années de sa carrière, il collabore avec des big bands cubains (Sabor de Cuba de Bebo Valdés, Orchestre du Théâtre Musical de La Havane, Orchestre Cubain de Musique Moderne). Puis sa carrière prend véritablement son envol en 1973 avec Irakere, porte-drapeau du jazz cubain. Dans les années 1990, après quelques albums pour lesquels il s’entoure de chanteurs, il commence ses enregistrements à la tête d’un quatuor, explorant une approche et un concept différents de ceux d’Irakere, à la fois dans l’approfondissement et la refonte de la composante afro-cubaine tout en restant guidé par ses racines spirituelles.

En 2010, à 69 ans, il se lance dans l’aventure d’un nouveau groupe, baptisé les Afro-Cuban Messengers (en référence aux Jazz Messengers d’Art Blakey), et publie Chucho’s steps, son premier disque en formation depuis 2003, pour lequel il vient de remporter son sixième Grammy pour le meilleur album latin-jazz en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *