Festival « Voix d’ici et d’ailleurs » du 16 au 20 juin à Baie-Mahault en Guadeloupe

La ville de Baie-Mahault en Guadeloupe accueille en 2010 son 8e festival Voix d’ici et d’ailleurs, du 16 au 20 juin prochain. Un rendez-vous culturel qui voit se produire des artistes guadeloupéens et internationaux. Les concerts gratuits qui se dérouleront place de la réconciliation de la ville trois jours durant seront précédés par une soirée d’ouverture le mardi 15 juin marquée par les voix de la diva cubaine Chabela et les variations métissées du groupe guadeloupéen Timeless.

Voix d’ici et d’ailleurs constitue désormais un événement attendu. Il réunit des artistes internationaux dans des styles différents qui, dans le cadre de cette manifestation, adhèrent à une rencontre musicale originale autour de la voix. Parmi les artistes présents, des figures reconnues : Gailann Stephen, Kali, Fémi Kuti ou encore Kirky Peg  et Radical Gospel Singers, de quoi s’offrir des soirées très diversifiées en termes de rythmes et de voix, comme le souhaite la municipalité organisatrice : « Programmé sur 3 jours, le festival est l’un des rendez-vous culturels majeurs de la scène guadeloupéenne. Ouvert à tous les styles musicaux, il propose des formations internationales, caribéennes et  locales au public. C’est ainsi que chaque année ce dernier peut apprécier des timbres d’exception, de sonorités diverses : traditionnelles, voix chaudes et émouvantes, rythmes endiablés, voix douces et puissantes mais aussi chants spirituels ou dits de variétés. La programmation s’attache à diversifier les deux grandes scènes. L’idée est de présenter une sélection de « stars » mais aussi de groupes peu ou pas connus du grand public. Les têtes d’affiche sont, certes tenues en priorité par des artistes de notoriété régionale ou internationale dont la réputation n’est plus à faire. Mais à côté, la programmation donne l’occasion à des talents prometteurs de se faire connaître et reconnaître. Un festival source de découvertes d’artistes ».

Day by day remixed
Day by day remixed

Afrobeat, gospel, socca, biguine… Nigeria, Guadeloupe, Trinidad, Martinique…
Femi Kuti, prince de l’Afrobeat que l’on a vu récemment à la cérémonie d’ouverture du Mondial de football 2010, sera présent lors de ce 8e festival, accompagné de sa célèbre formation Positive Force Band. Une occasion exceptionnelle de voir sur scène le fils de Féla Fela Anikulapo-Kuti. Digne héritier de l’artiste nigérian et musicien engagé, il occupe la scène comme le monstre sacré de l’Afrobeat qu’il est devenu à la suite de la disparition de son père. Il revient cette année avec une version remixée de Day by Day (album incontournable selon les spécialistes). Femi Kuti & The Positive Force étaient en concert au Casino de Paris en avril 2010 (à voir ou redécouvrir sur Arte tv). Ils seront en France et en Belgique dans les semaines qui viennent, avec notamment un passage à Solidays le dimanche 27 juin à 13 h.

Kirky Peg est présenté comme l’un des précurseurs de la Gospel Music caribéenne francophone. Kirky Peg, qui sera accompagné des radical Gospel Singers, fait partie depuis plusieurs années du paysage artistique guadeloupéen, plus particulièrement dans le monde du gospel, après avoir été remarqué dans ce même milieu quand il était à Paris. Parmi les projets qu’il gère actuellement, une émission diffusée sur Radio Guadeloupe (tous les dimanches à partir de 22 h), Gospel jazz & création, une émission de divertissement et d’information qui aborde l’actualité de la musique gospel francophone et anglophone, du jazz et des créations musicales.

Gailann Stephen, de Trinidad, fait déjà figure de star parmi les artistes de la Caraïbe avec une musique très actuelle qui allie RnB et socca. Comme beaucoup d’artistes, elle a fait ses débuts dans une chorale gospel avant d’être remarquée par des producteurs puis d’être invitée dans les studios new-yorkais pour ses premières interventions sur la scène artistiques. Parmi les moments forts de sa carrière, son single intitulé Brain Therapy Mix, remarqué par les DJs, son featuring avec Saïk (Baby en 2005) ou One for me en 2006 avec Red Rat, le DJ et chanteur jamaïcain.

Kali (archives)
Kali (archives)

Kali donnera à ce festival son cachet d’authenticité.  Avec lui, on redécouvre la biguine et les sonorités qui font la force de la musique traditionnelle martiniquaise associée au reggae jamaïcain mis au service de textes parfois engagés, notamment empreints de principes humanitaires (Ile à vendre en 1993, Débranché en 1995). Les organisateurs ont choisi avec Kali la voix qui est le trait d’union entre musique traditionnelle et créativité : « son originalité vient du fait qu’il a su remettre au goût du jour des musiques anciennes, des instruments peu utilisés comme le banjo et revisiter les classiques martiniquais. Le tout dans un style épuré et mélodique. Kali sera chez lui au festival Voix d’ici et d’ailleurs car il est le symbole de ce mix musical de la Caraïbe qui brasse toutes les musiques pour préparer celle de demain ».

Le programme en détails :
Soirée d’ouverture
Mardi 15 juin 2010 19h00 – Jardin du gite de Wonche
– Chabela de Cuba (Variété et lyrique)
– Timeless de la Guadeloupe (Hip hop et patchwork linguistisque : créole, français et anglais)

Concerts gratuits – Place de la Réconciliation
Vendredi 18 juin à 20 h
– Jennifer Rouvier de la Guadeloupe (chanteuse à voix, interprète de Lévéw la),
– Nicole Slack Jones des États-Unis (RnB, choriste de Beyoncé),
– Gailann Stephen de Trinidad.

Samedi 19 juin 2010 à partir de 20 h
– Kali de la Martinique,
– Trio Laviso de la Guadeloupe (World music, rythmes traditionnels guadeloupéens),
– Fémi Kuti and The Positive Force du Nigéria.

Dimanche 20 juin 2010 à partir de 20 h
– Rozan Monza et Kosye de la Guadeloupe(Gwoka et sonorités jazzy et blues sur des textes engagés),
– Kirky Peg & les Radical Gospel Singers de la Guadeloupe,
– Tricia Evy de Paris (voix, guitatre sax et musique aux couleurs jazz et caraïbes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *