Koud’ip : du camp de la transportation au Musée Dapper

koudip©compagnie KS and CO
koudip ©compagnie KS and CO

La compagnie présente ainsi sa pièce : « Koud’ip est un spectacle en forme de rituel d’adoption, par une nuit parfaite, où la musique traditionnelle saramaka – chants et tambours – est tissée aux contes traditionnels bushinenge, aux haïkus de Santoka, à la poésie en chiquetaille des dits de Serge Abatucci ». Aux contes et textes traditionnels se mêlent des extraits du texte Quand les murs tombent d’Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau.

Le spectacle, tout en musique, est une invitation à l’immersion dans la culture du fleuve « sur un ton de voisinage autour d’un verre de bita que danseurs, choristes, diseurs entrent dans la ronde, se contredisent ou entrent en connivence dans des conciliabules chantants ».

Dans une mise en scène d’Ewlyne Guillaume (directrice artistique de la compagnie) et une scénographie d’Emmanuel Duron, les comédiens chantent, dansent, font résonner leur tambour pour faire vivre un nouveau grand moment aux spectateurs au vu du succès déjà rencontré par cette création à Paris (1re journée de la semaine du Prix Carbet de la Caraïbe 2008 à la Maison de l’Amérique Latine en décembre 2008) ou en Guyane.

La compagnie KS and CO, en résidence à Saint-Laurent du Maroni, sera au Studio Théâtre de Stains du premier au 3 avril 2010 pour plusieurs représentations de Daïti, décrite par la compagnie comme « une création contemporaine au cœur des cultures du monde ».

Au Musée Dapper – 27 mars 2010 à 20 h 30
Plein tarif – 12 euros,
Tarif réduit – 10 euros –
Étudiants, demandeurs d’emploi, intermittents du spectacle : 8 euros
Les Amis du musée Dapper : entrée libre

Ce spectacle musical est créée en 2007 et déjà très remarquée dès 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *