Les musiques caribéennes au Womex 2011 de Copenhague

Allen Juste
Allen Juste

La Caraïbe sera présente au Womex (World Music Expo) qui s’est ouvert mercredi 26 octobre au Danemark. La capitale, Copenhague, accueille le plus important événement de musiques du monde et 300 musiciens en provenance de Guadeloupe, Haïti, Martinique, Barbade ou encore Trinité-et-Tobago… À l’affiche de la rencontre côté cinéma, le film de Whitney Dow, When the drum is beating.

Le Womex est le plus grand événement musical professionnel du monde : il rassemble plusieurs milliers de professionnels en provenance d’une centaine de pays pour une foire, des showcases, des conférences, des rencontres, un marché du film musical et un prix spécial.

Parmi les nombreuses manifestations qui se dérouleront jusqu’au 30 octobre, les artistes haïtiens comme Émeline Michel et James Germain représenteront l’association Tanise. La formation Kan’Nida de la Guadeloupe se produira en concert le samedi 29 octobre. Autre moment inédit, le concert mis en place à travers le projet From one island to another (D’une île à l’autre) qui réunira les artistes haïtiens Allen Juste (accordéon) et Beethova Obas (guitare), mais aussi  Roger Raspail, percussionniste guadeloupéen, René Lacaille, figure de la musique réunionnaise, et le musicien malgache Tao Ravao.

D'une île à l'autre
D'une île à l'autre

D’une île à l’autre et Kan’nida : collaboration Caraïbe/Pacifique et musique traditionnelle
Mis en place sous le label Accords Croisés, D’une île à l’autre constitue « une collaboration transculturelle unique avec une ligne d’artistes réconciliant les sons de Haïti, la Guadeloupe, Madagascar et la Réunion… Chacun d’entre eux est un représentant singulier de sa culture. Ils se rassemblent non seulement pour explorer ce que leurs traditions musicales diverses ont en commun, mais aussi pour tenter de créer un dialogue dynamique d’une île à l’autre« .

L’idée de départ était de faire se rencontrer des cultures musicales de différents pays où l’accordéon occupe une place importante, comme à Madagascar ou à la Réunion. Le projet a évolué par la suite jusqu’à « D’une île à l’autre » : il réunit désormais des musiciens de la Caraïbe et de l’Océan Indien qui feront dialoguer ces deux univers musicaux avec des instruments divers, parmi lesquels on retrouve l’accordéon, mais aussi les instruments à cordes – guitare, cabossa et valiha malgache, les percussions de Guadeloupe ou de la Réunion et, bien sûr, la voix. Après quelques jours de résidence en France, les musiciens se produiront le jeudi 27 octobre au Womex 2011.

Le groupe Kan’nida représentera à Copenhague la musique traditionnelle de la Guadeloupe. Créé en 1989 et composé principalement de membres de la famille Geoffroy, le groupe marquera cette nouvelle édition du Womex par son interprétation et une production scénique réputée pour être une représentation fine des traditions musicales de l’archipel guadeloupéen.

When the drum is beating, le long métrage documentaire de Whitney Dow, retrace l’histoire d’Haïti à travers celle de l’orchestre Septentrional. Un film documentaire qui entremêle l’histoire extraordinaire de Septentrional, qui enregistre six décennies de créativité, avec l’histoire d’Haïti et montre comment ce pays est passé du statut de la première république noire libre doté de riches ressources naturelles au territoire dévasté d’aujourd’hui…

En Haïti, il y a un groupe qui a tout vu : Septentrional. Pendant six décennies, cette bande composée d’une vingtaine de membres a simplement a offert de la belle musique qui attire des milliers de fans à chaque fois qu’elle joue. À 62 ans, Septentrional a déjà dépassé de douze ans la durée de l’espérance de vie habituelle en Haïti… Il incarne un trait particulier de la culture haïtienne qui reste cette capacité à trouver la beauté dans les ténèbres. À travers les anecdotes des membres du groupe, anciens et actuels, le documentaire montre comment, malgré les catastrophes naturelles, les dictatures et les révolutions, ils continuent à inspirer et à faire bouger Haïti. Leur histoire est un témoignage de triomphe et d’espoir au milieu des dures réalités…

Présenté en avril 2011 au festival du film de Tribeca 2011 à New-York, le film est souvent présenté comme « le plus grand film sur la musique jamais réalisé« .

Renseignements pratiques
From one island to another (D’une île à l’autre)
Jeudi 27 octobre 2011, 1 h à 1 h 45, au Foyer stage 2)

When the Drum is Beating, de Whitney Dow
Samedi 29 octobre 2011, 12 h à 13 h 30

Kan’Nida
Samedi 29 octobre 2011, 21 h, au Studio 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *