« De la résistance à l’esclavage à la créolisation du monde » du 14 au 23 novembre 2011

Les manifestations se multiplient dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale. À Lyon, par exemple, se tiendra une manifestation autour du thème De la résistance à l’esclavage à la créolisation du monde.

La manifestation s’appuiera sur la présentation de la pièce Ébène et sur la projection du film de Guy Deslauriers, Aliker, dont on doit le scénario à Patrick Chamoiseau qui sera présent lors du cycle Archipel des Résistances, dans le cadre duquel est programmé cet événement. L’auteur martiniquais prendra part à plusieurs débat, dont le premier le mardi 15 novembre à la suite de la soirée d’ouverture.

Ébène - Maison des passages
Ébène - Maison des passages

De la résistance à l’esclavage à la créolisation du monde
Du 14 au 23 novembre 2011, plusieurs dates de projections et de présentations de la pièce sont retenus. C’est sur la scène du théâtre des Asphodèles que la pièce de Françoise Barret et Suzy Ronel, mise en scène par Jean-Louis Gonfalone, sera présentée.

Ebène met en scène une part occultée de notre mémoire : l’esclavage à travers l’histoire des Noirs qui y ont résisté. L’Amérindienne Anacaona contre Colomb, Nanny en Jamaïque, les peuples marrons de Guyane, les révoltes qui acculèrent la France à abolir l’esclavage en Haïti et en Guadeloupe, Napoléon qui le rétablit 10 ans plus tard…

D’île en île, l’épopée se raconte. Metwill, arlequin-caraïbe, marionnette dégingandée, questionne avec une verve joyeuse et provocatrice l’intégration, la reconnaissance, l’esclavage encore aujourd’hui. Mythes, légendes, percussions, chants, danses, nous voilà embarqués pour la grande traversée : vivre, migrer, résister, construire…

Aliker
Des tranchées de Verdun durant la Première guerre mondiale au journalisme, André Aliker se distingue. Ses convictions et ses combats se forgent à l’aune de la peur qu’il a éprouvée en tant que soldat. Afin de dénoncer l’exploitation dont sont victimes les ouvriers noirs dans la colonie de la Martinique, dans les années 30, il prend tous les risques.

En juillet 1933, André Aliker est gérant, rédacteur en chef et correcteur du journal « Justice ». Communiste de la première heure, il s’empare du dossier Aubéry, une affaire de fraude financière. La cour d’appel de Martinique ayant disculpé ce fils d’une grande famille de planteurs, André Aliker publie des pièces du dossier attestant sa culpabilité. Le 1er janvier 1934, il est kidnappé. Son corps sera retrouvé douze jours plus tard, assassiné sur une plage de Case-Pilote.

La programmation
Théâtre
Mardi 15 novembre, 20 h, soirée d’ouverture
Ébène, suivi d’un débat avec Patrick Chamoiseau, Guy Deslauriers et Françoise Barret
Mercredi 16 novembre, 20 h
Ébène, suivi d’un débat avec Ganda Camara, coordinateur de Raddhodiaspora
Jeudi 17 novembre
– Séance scolaire
Vendredi 18 novembre, 20 h
Ébène, suivi d’un débat avec Suzy Ronel, co-auteur de la pièce
Samedi 19 novembre, 20 h
Ébène, suivi d’un débat avec Daniel Derivois, maître de conférence en psychologie interculturelle à l’Université Lyon 2

Projections – débats, Aliker (réalisé par Guy Deslauriers, scénario de Patrick Chamoiseau – 2009)
Lundi 14 novembre – 19 h / Le Zola Villeurbanne, en présence de Guy Deslauriers
Mercredi 16 novembre – 20 h 30 / Les Alizés – Bron, en présence de Patrick Chamoiseau
Jeudi 17 novembre – 20 h 30 / Le Comoedia – Lyon 7e, en présence de Patrick Chamoiseau et Jacqueline Costa-Lascoux
Samedi 19 novembre – 14 h 30 / Médiathèque du Bachut – Lyon 8e, en présence de Patrick Chamoiseau
Mardi 22 novembre – 20 h / Les Amphis – Vaulx-en-Velin, en présence de Ganda Camara
Mercredi 23 novembre – 20 h / Cinéma J. Mourguet – Sainte Foy-Lès-Lyon, en présence de Guy Deslauriers (sous réserve)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *