7e journée portes ouvertes des associations franco-haïtiennes, samedi 30 octobre 2010

La PAFHA (plate-forme d’associations franco-haïtiennes) organise le samedi 30 octobre 2010 la 7e journée portes ouvertes des associations franco-haïtiennes à la Bourse du travail de Saint-Denis. Pour cette nouvelle édition, le thème « la reconstruction d’Haïti ».

Débats, tables rondes, salon littéraire, expositions et spectacles enrichiront cette manifestation ouverte au public et à laquelle prendra part le ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, Edwin Paraison.

La PAFHA, qui organise ce rendez-vous dans un contexte particulier après les événements douloureux de janvier dernier, propose au grand public une journée riche et « l’occasion de découvrir les actions menées par les associations franco-haïtiennes en faveur de l’intégration des Haïtiens en France et pour le développement local en Haïti. Cette septième édition est marquée par le séisme du 12 janvier 2010 qui vient aggraver la situation d’Haïti déjà caractérisée par l’urgence dans les années précédentes (5 cyclones, grave crise alimentaire, émeutes de la faim…), le tout, dans un contexte international très défavorable (crise financière, multiplication de catastrophes naturelles de par le monde) ».

Avec cette journée, la plate-forme, qui existe depuis une dizaine d’année et joue un rôle de vecteur efficace au sein du monde associatif haïtien en France, favorisera les discussions sur le sujet de la reconstruction d’Haïti qui polarise régulièrement l’attention et appelle la mobilisation des idées et des perspectives. Une ambition clairement affichée dans sa communication où elle évoque cette nécessité, « placée sous le thème de la reconstruction d’Haïti, cette 7e édition de la journée portes ouvertes, permettra de réfléchir au rôle que la diaspora haïtienne devrait jouer dans la reconstruction d’Haïti, mais aussi celui de la société civile et des acteurs politiques haïtiens. Ce sera aussi l’occasion de rappeler les engagements de la communauté internationale. Les promesses de milliards de dollars seront passées au crible pour comprendre, interpeller, mobiliser en vue de les faire respecter, notamment par le gouvernement français très généreux en promesses mais pas toujours en actions, à l’instar des mesures exceptionnelles annoncées en matière d’accueil et de séjour des Haïtiens. La PAFHA appelle tous les secteurs de la société française à se mobiliser pour apporter l’aide indispensable à Haïti, sans perdre de vue la nécessité de rompre avec les pratiques néfastes d’assistanat afin que le peuple haïtien devienne enfin auteur et acteur de son propre développement ».

Outre les discussions qui ouvriront les questions sur la situation actuelle et la place de la diaspora haïtienne dans le relèvement du pays, une série de rendez-vous illustreront, une fois encore, de la force d’Haïti avec notamment un salon littéraire, des expositions de deux photographes, Roberto Stephenson et Niko Guido, et un espace dédié aux projets associatifs. Le point d’orgue sera le spectacle qui devrait mettre en valeur, notamment, un autre aspect de la richesse culturelle d’Haïti avec Beethova Obas, Syto Cavé, Haïti en Scène, Joyshanti, Nerlande Bazelais, Nikerson Eveillard et Maryna Lovely (artiste béninoise).

Retrouvez le programme sur le site de la PAFHA
7e journée portes ouvertes des associations franco-haïtiennes de 10 h – 22 h
Bourse du travail de Saint-Denis
1, rue Génin – Métro ligne 13
Saint Denis Porte de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *