Journées de l’archéologie en Guyane, Martinique et Guadeloupe

Journées de l'archéologie 2012
Journées de l'archéologie 2012

Les journées nationales de l’archéologie prennent le relais après la fête de la musique. Plusieurs régions, dont la Martinique, la Guyane et la Guadeloupe, participeront à la 3e édition de cet événement qui a entre autres pour objectif d’offrir à la curiosité de différents publics des sites, des chantiers de fouilles. Des journées qui permettent aussi de valoriser le travail des chercheurs. Ces journées nationales, coordonnées par l’institut national de recherches archéologiques préventives, se dérouleront donc les 22, 23 et 24 juin 2012.

En Martinique, par exemple, ce sera l’occasion de découvrir des épaves de Saint-Pierre et autres documents originaux d’avant la catastrophe de 1902. En Guadeloupe, vendredi 22 juin, se tiendra une conférence sur le projet D’îles en îles porté par l’association archéologie petites Antilles, qui « vise à mettre en œuvre une démarche d’archéologie sous-marine commune sur deux sites archéologiques à proximité d’îlets de l’archipel guadeloupéen. Le projet concerne un îlet dans le Grand Cul-de-Sac Marin et un îlet du Petit Cul-de-Sac Marin ». En Guyane, un large programme de visites guidées ou libres permettra aussi aux jeunes et moins jeunes d’aller à la rencontre d’une partie du patrimoine archéologique de cette région. Ainsi, lors de l’ouverture exceptionnelle du dépôt archéologique de Rebard, le public pourra découvrir les collections mises au jour et le travail de conservation réalisé par les archéologues. Ces derniers, qui comme en Guyane en 2010 ont pu, lors de l’aménagement de logements à Macouria, identifier des « vestiges de populations précolombiennes amérindiennes qui y auraient vécu entre le XIIIe et le XVIe siècle », comme on peut le découvrir le site de l’Inrap.

Il s’agit de ce travail de recherche qui permet depuis trois ans au public d’approcher le monde de la recherche archéologique et les acteurs qui la mettent en œuvre à travers leurs fouilles et les découvertes. Un programme de plusieurs expositions, de conférences, de visites de musées et de sites établi pour la Guyane et les autres départements (Martinique, Guadeloupe et Réunion) convie à la découverte du patrimoine archéologique. Un mini-site répertorie pour l’occasion les lieux et rendez-vous ouverts au public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *