« La tribune des fictions » à la Maison de l’Amérique latine avec Makenzy Orcel

La rencontre qui se déroule sous le thème de « La tribune des fictions » au sein de la Maison de l’Amérique latine comptera cette semaine au nombre de ses protagonistes l’écrivain haïtien Makenzy Orcel.

Mercredi 14 novembre à 19 h, la Maison de l’Amérique latine à Paris accueillera une nouvelle rencontre littéraire réunissant plusieurs auteurs parmi lesquels l’Haïtien Makenzy Orcel, dont la principale actualité est le parution en octobre dernier de son roman Maître-Minuit, aux éditions Zulma.

« La tribune des fictions consacrée à l’actualité éditoriale et aux nouvelles voix de la littérature de fiction » réunira se déroulera en présence de Makenzy Orcel. Le discours vide de Mario Levrero (éd. Noir sur Blanc), Comment dessiner un roman de Martín Solares (éd. Christian Bourgois) et Méjico de Antonio Ortuño (éd. Christian Bourgois) sont trois des romans qui serviront également de socles aux débats durant lesquels traducteurs et participants échangeront.

Maître-Minuit, « le roman explosif » de Makenzy Orcel au cœur des échanges
Poto est né sous les tristes tropiques d’une dictature sanguinaire, de père inconnu et de Marie Élitha Démosthène Laguerre, sa mère présumée qui erre chaque nuit dans les vapeurs de colle. Mais Poto a un vrai don pour se percher au niveau des étoiles, rêver sa vie, se raconter le monde et le dessiner.

Avec pour seul trésor ses dessins dans un sac à dos, Poto se met en chemin. Il mime le fou pour que la faune de la cité le laisse en paix, vivant de larcins et de jongleries… Jusqu’au jour où il se place sous l’étrange protection d’un tueur à gages à la solde du régime.

Voici donc l’histoire saisissante et belle d’un funambule, d’un arpenteur qui apprend la vie en marchant, tel Maître-Minuit, géant haïtien légendaire – un homme debout, qui avance toujours, quoi qu’il arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *